NOS PLUS RÉCENTES CRITIQUES :

Off To Nowhere
Forus
Motorleague
Moovalya
Lagwagon

DeeCracks
DLD
Miracles
Planet Smashers
Not Scientists

lundi, juillet 16, 2012

Jeff Quesnel : Critique «Yes Me lion» (ex-Subb).

Quand un groupe se sépare, la première chose qui me vient à l’esprit est: Qu’est-ce que les membres vont faire, vont-ils abandonner la musique? La plupart ne quitte jamais ce monde merveilleux et si enrichissant au plan mental et physique. Malgré tout, quelques uns tombent et ne reviennent pas, mais ce n’est pas le cas de Jeff Quesnel, ex-chanteur de la défunte formation Subb de St-Jean-Sur-Richelieu.

Une chance qu’il ne soit pas parti pour bon, car Jeff a un timbre de voix exceptionnel. En effet, peu de gens peuvent se vanter de bien chanter du reggae, du dubb et du ska ici au Québec. Jeff pourrais, mais il ne le fait pas car c’est un gars super simple, sympathique, intelligent, rafraîchissant et rempli de talent. Il est aussi une boîte à surprise prête à nous exploser des chansons originales et remplies d’été en pleine gueule. C’est ce qu’il a fait en sortant «Yes Me lion», album sur lequel il a travaillé très longtemps pour vos oreilles de mélomane.

L’album «Yes Me lion» est disponible sur BandCamp depuis le 19 juin 2012. L'album cumule plus de quinze années de travail puisque les chansons ont été prises dans le répertoire personnel de Jeff. Il y a des chansons écrites dans l’univers de Subb et qui n’ont pas fait l’album pour divers raisons, des nouvelles chansons composées au court des dernières années, d’autres tirées de vieilles idées qui fermentaient dans un esprit prêt à tout donner, des chansons qui ont pris vie lors d’une adolescence punk et ska. Cet album plaira aux fans de Subb qui adoraient la portion ska et reggae de la formation. Pour vous rafraîchir la mémoire, le projet solo de Jeff Quesnel a pris vie peu avant la mort de Subb qui a quitté la scène québécoise en 2010 lors du dernier concert dans leur patrie le samedi 20 novembre 2010 à St-Jean-Sur-Richelieu.

Le groupe légendaire Subb existait depuis 1992 et a sorti cinq albums studios, un split, un EP et une compilation de B-Side Zero To Zero, des chansons qui n’avaient pas fait les albums au court de leur prolifique carrière ska punk. Rappellons qu’il y avait aussi eu une réédition de «Highstep To Hell», leur premier album officiel qui avait marqué la scène locale. Un album qui a laissé un impact idéniable, un groupe qui jouait avec le ska, le reggae et le punk rock qui, quant à eux, étaient maintenant établis au Québec grâce à Subb. Ce dernier a d'ailleurs ouvert pour Nofx, The Vandals, The Suicide Machines, Strung Out, Big Wig et bien d’autres. Après presque vingt ans de carrière, le groupe s’est essouflé et a choisi de mettre ses priorités sur sa vie familiale, ce qui est tout a fait normal et qui mérite tout le respect du monde. Le groupe a donc pris fin en 2010 pour de bon sans possibilité de «comeback», car la formation a été claire la dessus! Un chapitre du punk québécois a pris fin avec eux. Plus tard, deux piliers et amis très proche du groupe, soient Exterio et The Sainte Catherines ont suivi la mort vers un nouvel horizon rempli de rembondissements et de surprises.

Malgré tout l’accomplissement de chacun de ses membres, il restait encore une rage ardue à l’intérieur de Jeff afin de sortir un album solo intitulé «Yes Me Lion», un album qui n’est pas fait pour tout le monde. Je dois le dire d’avance: ceux qui n’aiment pas le reggae ou le dubb et les remix seront totalement déçus ainsi que ceux qui ne connaissent que Bob Marley. Cet album offre une alternative complètement différente du reggae et du dubstep que vous connaissez. Tout le bagage de Jeff et Subb s’y retrouve et amène des saveurs rafraîchissantes qui peuvent être déstabilisantes pour certaina, mais si vous aimez la musique d’été, vous allez être servis. Voici un album fait pour vous!

Un vent de fraîcheur nous amène à écouter les douzes pièces de l’album, dailleurs, vous pouvez écouter le nouveau single «Sixty-Forty-Five» qui donne un bon avant-goût de l’album. Je trouve qu’on retrouve l’esprit molo et chill des BeatDown, un groupe ska signé sur Stomp Records. J’aime bien des pièces comme «Reggae Revolution» qui démontre un bel effort d’originalité et qui nous montre l’ampleur de la passion de Monsieur Quesnel pour cette musique issue de la Jamaïque et qui a fait dancer tous le monde vers la fin des années soixante-dix en offrant une musique réelle faite par des pauvres pour des pauvres mais qui a malheureusement été commercialisée par des hypocrites en complet cravate. Encore une fois, il faut souligner la voix incroyable de Jeff Quesnel qui offre son registre connu et qui se donne dans un nouveau registre plus grave, preuve que Jeff évolue avec son instrument constamment et qu’il reste un des grands talents du Québec niveau vocal.

Je vous conseille d’encourager mon vieil ami de Montréal en achetant ce nouvel album à un prix dérisoire! Achetez-vous une bouteille de vin avant l’écoute, c’est encore meilleur un bon vin doux comme un Fusion, par trop cher! Sortez votre chaise dehors et votre vin, mettez-le dans un saut rempli de glace, sortez vos caisses de son et trippez votre vie. Si vous avez du tabac de cheval, roulez- en une couple, c’est encore plus relaxant et ça détent! Soyez relaxe et prenez la vie à la légère, car elle est trop courte pour être prise au sérieux! C’est l’été, c’est officiel et Jeff Quesnel, ex- chanteur de Subb nous sort un album digne de l’été 2012 qui calmera votre âme en détresse devant un monde dévasté par le manque de respect et l’argent. Sortez du climat du Québec actuel l’histoire d’une heure pendant douze chansons !

Un gros merci à Jeff Quesnel pour sa générosité, son intégrité et surtout son album «Yes Me Lion»! Je t’adore vieux et j’apprécie chaque conversation! Quoi? Tu aimerais me remercier pour avoir passé le single à Prescription Punk Rock et de continuer à diffuser l’album? Bah man! Invite-moi et ma petite famille à souper et on apporte le vin...On discutera du pourquoi ça me fait plaisir et que je crois en ton talent vieux punk rockeur ! Et que tu n'as pas besoin de me remercier pour rien du tout!

«Yes Me Lion», un produit indépendant, offert dans un format intègre qui a pour but de vous divertir et non pas changer le monde. Il est offert dans un format numérique à prix modique pour montrer qu’il est sorti pour être entendu et non pour monter un compte en banque car, de toute façon, ça ne rapporte rien un album! Faux Bed! Ça rapporte énormément émotivement et au plan spirituel.

(Écrit par : Dj Punkassbed)



LIEN D'UN SITE :
Bandcamp : Jeffquesnel.bandcamp.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire