NOS PLUS RÉCENTES CRITIQUES :

Off To Nowhere
Forus
Motorleague
Moovalya
Lagwagon

DeeCracks
DLD
Miracles
Planet Smashers
Not Scientists

vendredi, avril 20, 2012

Beng Beng Cocktail : From The Swallow...

OK, je dois l’avouer: Ça fait longtemps que l’album tourne dans mon lecteur CD et que je vante les mérites thérapeutiques qu’il effectue sur l’âme après une écoute complète. Non, sans blague, dans un rôle tout à fait sérieux, je dois dire que la Crack Rock Steady Scene offre toujours quelque chose de nouveau et de renversant, le tout effectué dans un format professionnel et ce, avec un son incroyable.

L’histoire de la formation française nommée Beng Beng Cocktail a débuté avec la formation Skapsom, des amis proches à Union Jack. D'ailleurs, ce groupe a su étonner et gagner beaucoup de respect au fil des années à travers le monde. Quant aux membres du groupe provenant de la France, ils sont nés des cendres de la formation Skapsom qui avait cotoyé Leftover Crack. Ils savent offrir un produit original et rafraîchissant, cette fois, dans un format acoustique...mais je dirais plutôt crackoustique !

« From The Swallow To The Bottle » est le premier album de la formation française. L’album est sorti depuis quelques temps déjà et il a connu beaucoup de succès en Europe. Il est maintenant temps que l’Amérique du Nord embarque dans cette vague! Par rapport au disque lui-même, il renferme des pièces renversantes offertes dans un contexte flambloyant par des gens honnêtes qui offrent toutes leurs tripes au travers d’une trame punk rock originale et intriguante.

L’album est disponible via le label Pumkin Records et il comprend vingt-deux titres réalisés par la formation. On retrouve plusieurs collaborations dont une avec nos amis Union Jack sur la pièce « The Story Can’t Play », une collaboration avec Public Serpents (ex Choking Victims) et Stupid Stupid Henchmen, une reprise de Skapsom nommée « Governing The Third World ».

La formation a sorti un deuxième album en 2011 intitulé « Track The Virus »; un autre bon coup du groupe. Ce dernier possède beaucoup d’énergie et d’intensité malgré le format acoustique. Tous les membres du groupe offrent un vocal différent mais qui cadre dans la mission que Beng Beng Cocktail s’est offert. Le groupe existe depuis 2007, ils sont 100% français et ils n’offrent pas dans la dentelle mais plutôt dans un format inégalé et incomparable.

Bien sûr, les albums sont bien montés, la réalisation est impeccable, mais c’est un groupe qui offre du 200% en spectacle. Le tout prend plus de sens lorsque vous les regardez en spectacle; la chimie que les gars possèdent devient un évènement en soi. C'est le genre de soirée qu'on se rappelle toute sa vie et c'est la preuve que le talent est partout sur la planète, peu importe la provenance. Ce qui compte, c’est le résultat des dures années à créer un son original et propre à des personnalités éclatantes et diversifiées.

Je félicite les membres de Beng Beng Cocktail pour leur talent et leur détermination depuis leur création. Je suis très fier de leur donner un coup de main et j’ai bien hâte de les voir en sol canadien. Ils sont la preuve que combinés ensemble, le talent et la détermination vous donnent un cadeau qui ne s’achète pas, et j'ai nommé le respect. Tentez, si vous le pouvez, de mettre la main sur leur premier EP sorti en 2007. Il se nomme « Close your Ears And Smell You Teeth » et il est un démo de cinq pièces.

De fait, à leur façon, ils resteront gravés dans nos mémoires par leur originalité à adapter des pièces ska punk de façon acoustique offertes dans un format renversant qui met en valeur chacun des membres dans leur intégrité propre à chacun. Une rage qui ne se perdra jamais vu l’envergure du projet. Ils sont nos cousins et ils sont la scène dans laquelle nous avons grandi.

Je tient personnellement à les remercier d’être présents dans nos caisses de son car ils sont, entre autres, des virtuoses et ils méritent d’être entendus pour leur génie et leur humilité. Procurez-vous leur deux albums, soient « From The Swallow To The Bottles » et « Track The Virus » en CD. Si vous en avez la chance, mettez la main sur la démo « Close your Ears And Smell You Teeth » et le Ep de douze pièces paru en 2008 nommé « DIY Crystalcore ».

On espère bien sûr les voir en sol canadien très bientôt et on leur souhaite bien du plaisir en spectacle et de continuer à partager leur rage contagieuse. De nos jours, tout est difficile au niveau de la musique: Les CD ne se vendent plus, les gens sont difficiles à mobiliser afin d'assister à un spectacle, la relève est vraiment nulle et ne dure pas très longtemps. Malgré tout ces facteurs négatifs, un vent de fraîcheur se fait sentir et on peut dire que le meilleur s’en vient.

Merci aux gars pour leur amitié au fils des années. Bien hâte de vous serrez dans mes bras !

Si cette formation vous propulse au sol tellement vous vous êtes faits hypnotiser par le talent de cette dernière, je vous conseille de prendre deux minutes et cinquante-cinq secondes pour continuer à profiter pleinement du talent du groupe!

(Écrit par : Dj Punkassbed)


PARTAGE DE SCÈNE AVEC :
LEFTOVER CRACK (USA)
JAYA THE CAT (NL)
NINE ELEVEN (FR)
HIGH FIVE DRIVE (CA)
STAR FUCKING HIPSTERS (USA)
BRAINDEAD (D)
ARMED RESPONSE UNIT (UK)
BRIXTON ROBBERS (QC)
UNION JACK (FR)
TIM VANTOL (NL)
NEW DISASTER (USA)
DEAD SUBVERTS (UK)
LUVDUMP (UK)
FAKE OFF (FR)
GLOBAL PARASITE (UK)
FAST MOTION (FR)
SIX FISH (UK)
KILL YOUTH CULTURE (UK)
et bien plus...

LIENS DES SITES :
Facebook : Facebook.com/bengbengcocktail
Big Cartel : Bengbengcocktail.bigcartel.com

2 commentaires:

  1. le cd est écoeurant... pas une chanson déplaisante... de A a Z.... vraiment j'adore

    RépondreSupprimer
  2. j'ai déjà vu des éloges élogieuses !! En même temps c'est que du good cet album !! VL

    RépondreSupprimer