NOS PLUS RÉCENTES CRITIQUES :

Off To Nowhere
Forus
Motorleague
Moovalya
Lagwagon

DeeCracks
DLD
Miracles
Planet Smashers
Not Scientists

lundi, avril 23, 2012

Samedi Pouzza : Critique du 21 avril (1er partie).

Après être parti tôt de ma chère Rive-Sud pour une longue mais excellente soirée de spectacle, je me refugie de la pluie abondante dans l’Esco vers 20h afin de bien m’installer et de me préparer à entendre sept bons groupes en rafale.

Il est 20 heures et 25 minutes et le premier groupe, Dumb Adults, commence en force pour faire leur premier spectacle depuis 6 mois. À son bord, deux membres de Dig It Up dont le chanteur Mike. Conséquemment, on ne pouvait que s’attendre à une excellente performance sur les planches. Même devant peu de gens, le groupe a semblé avoir bien du plaisir sur la scène.

De plus, première chanson du court spectacle déjà effectuée que le chanteur s’était déjà versé une bière sur la tête et n’a pas cessé de bouger ensuite. Avec une chanson dédiée à Jean-Charest pour être le pire des «Dumb Adults», ils ont sans aucun doute gagné l’intérêt du public.

Tout de suite après, Dead Weights plaçe leur matériel sur scène et commence leur performance avec une nouvelle composition. Accords pas trop complexes, rythmes quand même rapides avec une voix rauque à souhait, la formation d’Ottawa Dead Weights est capable de faire un punk rock classique avec leur touche personnelle bien agréable. Avec juste assez de «bougeage» sur scène, les gens ont pu apprécier le spectacle tandis que le guitariste perdait ses lunettes à force de bouger. Leur courte prestation déjà terminée, c’était maintenant aux américains de Mayflower d’installer leurs trucs.

Mayflower a commencé d’un coup sec. Ils ont enfilé les chansons les unes après les autres pour faire la plus grande quantité de compositions dans l’espace de temps qui leur était allouée. Avec beaucoup d’énergie sur scène pour des chansons bien accrocheuses (sans oublier le classique «1-2-3-4 !» crié par le batteur pour annoncer les quelques chansons rapides et courtes), Mayflower a rendu beaucoup au public. Personnellement, j’ai apprécié le grand nombre de chansons jouées. Et, en entendant plus, on apprécie plus, n’est-ce pas ? Avec des compositions où le rythme et les accords mélodiques varient, où les chanteurs alternent les couplets entre eux, et ce, dans une même chanson, moi, ça me plaît bien !

Le Pouzza Small que j’ai vu samedi dernier ne s’est pas terminé là ! Surveillez dès mercredi la deuxième partie de la critique pour Inside Riot, Unbelievers, Shared Arms et Prevenge. D’ici demain, allez écouter le matériel des trois premières formations sur le net en cliquant sur les liens ci-dessous !

(Écrit par : Bidule)

LIENS DES SITES DUMB ADULTS :
Facebook : Facebook.com/dumbadults
Soundcloud : Soundcloud.com/dumb-adults

LIENS DES SITES DEAD WEIGHTS :
Facebook : Facebook.com/deadweights
Tumblr : Deadweights.tumblr.com

LIENS DES SITES MAYFLOWER
Bandcamp : Mayflower.bandcamp.com
Myspace : Myspace.com/mayflower

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire