NOS PLUS RÉCENTES CRITIQUES :

Off To Nowhere
Forus
Motorleague
Moovalya
Lagwagon

DeeCracks
DLD
Miracles
Planet Smashers
Not Scientists

dimanche, juin 10, 2012

The Detectors : « Deny » un album puissant.


J’ai voulu bien faire la critique, à la hauteur de ce qu’on entend sur le disque. C’est après que j’aie pris le temps de bien illustrer le tout que vous pouvez lire ce qu’on y entend.


Ça fait un bon petit moment que « Deny » est paru sous l’étiquette européenne True Rebel Records. Même si cet album est indisponible sous un label canadien, j’ai eu la chance de contacter le groupe pour en retirer une copie Mp3 pour vous en faire une critique et peut-être susciter votre intérêt pour ce disque de onze titres originaux et donc pour ce groupe allemand prometteur qu’est The Detectors.

Une introduction au son distorsionné et intriguant ; rappelant une radio placée entre deux postes qui s’ajustent tranquillement vers un son plus net et vers la première composition : « Sarrazin ».

« Sarrazin » débute intensément l’album avec un début agressif et rapide. On y fait suite avec une voix puissante et des «gangs vocals» en arrière. Ça rappelle les sonorités du groupe The Flatliners à leur deuxième album. Cette première chanson aux propos sociopolitiques (comme tout le reste de l’album d’ailleurs) amène une profondeur supplémentaire.

La deuxième piste « A Thousand Reasons (…To Revolt) » forme une certaine suite logique avec la précédente. Elle est cependant un peu moins rapide, ce qui nous laisse un certain répit après la première. C’est aussi la plus longue de l’album et la plus mélodique.

« Let Me Out » suit avec un ton plus punk  et rappelle les compositions de leur premier disque « Twentyone Days ». Pour ceux qui connaissent le groupe, vous avez probablement entendu cette même chanson mais en version démo qui a été publiée il y a de cela plus de deux ans.  Toutefois, sur l’album « Deny », le son est amélioré et les «back vocals» plus puissants. La voix est également un peu moins rauque. Ces ajustements font en sorte que la chanson s’intègre mieux au reste de l’œuvre.

Pour continuer dans un propos politique, la quatrième chanson se nomme « L’insurrection Qui Vient ». Bien que le titre soit francophone, la chanson reste anglophone. La composition possède une petite touche qui me rappelle parfois Anti-Flag.

« Hope », la chanson suivante, est toujours aussi mélodique et détient un ton plus personnel au niveau du texte. On y repère des éléments ska à la guitare mais qui s’intègrent facilement au style musical du groupe.


Au milieu du disque, nous retrouvons la chanson « I Was a Teenage Capitalist ». Les couplets sont calmes et effectués sur un ton un peu plus rock que punk.  Du côté des refrains, on a droit au même rythme mais avec plusieurs voix pour en faire un tout rassembleur.

La septième chanson de l’œuvre s’intitule « Along The Way » et est composée d’un son un peu plus populaire. C’est surement pour cette raison que cette composition fait également office de simple dans le cadre d’un vidéoclip. On retrouve dans cette chanson une voix supplémentaire apportée par Chazz Rabble des groupes pop-punk Néo-Zélandais « Chazz Valentine » et « The Rabble ». La chanson «Along The Way» est accrocheuse et reste facilement dans notre tête. De ce fait, ce titre a été très bien choisi pour en faire un clip parce qu’il nous pousse à en vouloir plus du groupe et donc entendre les autres chansons du disque.


Suite à ce titre plus populaire, on retrouve un titre plus agressif ; «No Freedom, No Liberty». Ce titre a auparavant fait parti du EP du même nom qui était en impression très limité, soit au nombre 500 copies. Bien entendu, les arrangements sont légèrement modifiés. Le tempo est plus lent et les voix plus mélodiques et moins criées qu’à la première version et s’intègrent mieux à l’ambiance générale de «Deny».


« The Defence Lobby (Is a Crime on Humanity) » suit avec une introduction qui nous rappelle quelque peu celles que peut faire Anti-Flag avec un rythme de guitare de quelques notes rapides et répétées plusieurs fois par-dessus un rythme bien rempli au «hi-hat». Il reste que la chanson appartient bien à The Detectors au niveau du son. Dans cette dernière, la basse est mise de l’avant dans les couplets et dans la finale avec des notes rapides et solides.


La prochaine « Slaughterhouse-Mentality » suit bien avec la précédente avec une introduction dans le même rythme de basse. Cette dernière est plus swing dans les couplets et à la batterie pour suivre le rythme de basse identique à l’introduction et la guitare qui a un rythmique ska mais bien distorsionné.  Un contraste vient amplifier la qualité de la chanson pendant les refrains qui sont rapides et rudes, mais tout en restant mélodique dans la voix.

Pour terminer le disque,  on a droit à «From Center To Abyss». Elle termine d’une excellente façon ce disque truffé de propos politiques avec un arrangement des plus agressifs tant au niveau des instruments qu’à la voix qui est plus criée que dans le reste de l’album. Elle laisse une excellente impression de l’œuvre et donne le goût de réécouter l’album.  Comme elle ne ralentit pas le tempo général du disque et n’annonce pas une fin, on reste sur une envie qui ne peut qu’être rassasiée par une autre écoute de «Deny». 

Somme toute, cet album (plus souple que leur premier et avec un anglais plus juste) est bien étoffé étant donné le son global bien propre au groupe The Detectors ; il est uniforme et a une suite logique autant à l’intérieur des chansons que dans l’emplacement des compositions dans l’œuvre même ce qui a son avantage. Du côté du produit physique qu’est l’album, on voit également que la formation veut ouvrir notre curiosité vers les sujets sociopolitiques qui leur tiennent à cœur grâce au livret de paroles qui cite les références et est bonifié de propos supplémentaires pertinent. «Deny» est pour les gens qui aiment le punk des plus récentes années avec des groupes qui tournent autour du son de Flatliners, Strike Anywhere, Anti-flag, etc. 

Bref, supportez cette excellente formation…En espérant  un jour la voir dans notre merveilleuse province !

(Écrit par : Bidule)

LIENS DES SITES :

Site Web : Detectors.co.nr
Myspace : Myspace.com/thedetectors
Facebook : Facebook.com/thedetectors

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire