NOS PLUS RÉCENTES CRITIQUES :

Off To Nowhere
Forus
Motorleague
Moovalya
Lagwagon

DeeCracks
DLD
Miracles
Planet Smashers
Not Scientists

jeudi, octobre 24, 2013

Low Value : Chronique «Recharge».

Souvent, on me reproche d'être trop identique dans mes choix musicaux, pourtant ceux qui me connaissent de proche savent que j'écoute beaucoup plus que seulement du punk rock. Je suis vraiment mélomane et j'aime presque tout avec quelques restrictions, bien entendu. Mais le groupe Low Value est diversifié avec cet album intitulé «Recharge », que vous aimiez le rock alternatif, le heavy métal, le métalcore, le pop punk ou simplement le punk rock, les Slovènes sauront venir vous chercher d'une manière ou d'une autre.

Formé en août 2000, Low Value Issu vient de Maribor, une ville de la Slovénie. Le groupe sert un punk rock progressif et presque incomparable. Leur deuxième album «Recharge» est un vrai petit bijou, comme on en trouve rarement. Je suis tombé par hasard sur ce groupe et depuis je ne peux m'en lasser. Il faut dire que l'album date de 2010. Je n'ai malheureusement pas entendu leur premier album «Language Of Stolen Music», mais «Recharge» est une merveille. Vous en serez convaincus dès les premières notes de «My Shame», un exemple parfait de tous les styles musicaux qui se retrouvent sur l'album. Vous allez remarquer que le chant ressemble par moment à Pierre Bouvier (Simple Plan) dans ses années avec Reset, d'autre moment la voix est similaire avec celle de Nikola Sarcevic mais sans trop, enfin, vous allez comprendre avec l'écoute de la pièce, puisque c'est le vidéoclip ci-dessous à voir.

«Call To Arms» est une autre magnifique pièce de sept minutes 39 secondes qui combine à la perfection le punk rock et le heavy métal, on dirait un mélange de Strung Out et d'Avenged Sevenfold. C'est d'une puissance convaincante, elle est la pièce incontournable du disque. De gros et longs solos mélodiques, de grandes parties instrumentales, un grand délice. Il faut par contre la prendre avec précaution : certaines personnes ont tendance à couper en plein milieu de la chanson, ne le faites pas avec «Call To Arms», laissez-là aller jusqu’au bout au moins une fois.

«Want You More» est une autre pièce qui divague dans la diversité sonore, parfois j'entends un peu de la formation floridienne Cheap Girl, parfois Mxpx en beaucoup plus mélodique et, à d'autres moments, du bon vieux Blink 182 dans le temps du «Cheshire Cat». Puis sur «Inside of a Monster», tout est débalancé, on pourrait presque dire que Trivium est rentré dans la chanson. Mais pourtant ça reste bel et bien du Low Value. Est-ce que ceci cache un refus de s'identifier à un seul style musical? Je crois qu'on peut soi-même se faire une réponse et que l'important, c'est que tout soit vraiment écoutable et très accrocheur.

Un autre album qui vous sera impossible de passer à côté. C'est disponible sur Interpunk.com, mais si comme moi vous trouvez les frais postaux trop chers pour un seul disque, CDbaby.com est une bonne alternative. Vous avez envie de quelque chose de différent à chaque chanson, un soir pour vous détendre, Low Value va le faire. Même chose du côté musical pour vous défouler. Voici un extrait, question de vous faire comprendre encore plus que vous devez avoir ceci dans votre collection de disques.

(Écrit par : Deslo)


VIDÉOCLIP :
Titre : My Shame
Album : Recharge
Année : 2010
Label : Indépendant (D.I.Y.)

LIENS DES SITES :
Myspace : Myspace.com/lowvalue
Facebook : Facebook.com/pages/LOW-VALUE/53729658374

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire