NOS PLUS RÉCENTES CRITIQUES :

Off To Nowhere
Forus
Motorleague
Moovalya
Lagwagon

DeeCracks
DLD
Miracles
Planet Smashers
Not Scientists

vendredi, janvier 10, 2014

Elder Abse : Critique «Born To Lose».

Originaire du Manitoba, la formation Elder Abuse a été créée en 2012. Par la suite, l'association entre les musiciens composés, entre autres, d'un ex-Daggermouth (Dan Donald), à donner naissance à un premier EP «Born To Lose» paru via State of Mind Recordings l'an dernier.

Ce disque est le mix musical parfait à écouter devant des grillades, avec de la bière noire de préférence et de la bonne compagnie, bien au chaud cet hiver dans le confort de votre foyer. Efficace pour réfléchir, relaxer et s'abandonner.

Punk rock à cadence rapide, soutenu d'une mélodie partielle, un chant parfois bien émotif, mais de la vrai émotivité. D'autres fois, c'est plus ou moins un pop punk léthargique parsemé d'une touche post-hardcore en plus d'une voix rocailleuse, dérapante, voire glissante, mais bien calculée. Attendez-vous surtout à entendre une minime influence de Daggermouth, mais sans trop.

«Born To Lose» a bien du potentiel pour séduire l'auditeur et si vous êtes de fervents admirateurs des Living With Lions, Off With Their Heads, Such Gold à la limite Polar Bear Club, il n'est vraiment pas exclu que vous allez apprécier ce disque. Inutile de chercher plus loin la similitude, il faut parfois juste écouter et apprécier à la hauteur du talent dégagé par ce disque.

«Rex Manning Day» arrive à nous propulser des images intenses, on arrive à s'imaginer dans la nature sauvage canadienne. C'est fou comme la description des textes est bien écrite. «Worst Case Ontario» raconte la mauvaise aventure des gars, bien évidemment en Ontario et «Winnipeg Suck» est quand même bien placée, balance en pleine poire certains déboires communs. Cependant, je n'arrive pas à percevoir le message précis de cette dernière pièce, est-ce que je cherche trop loin? Assurément.

Je dois avouer que je me serais littéralement passé de la chanson acoustique, «Beige Pants Were A Bad Idea». Cette ballade acoustique ne m’accroche pas du tout et je me questionne sur la pertinence d'une tune aussi incomplète, il lui manque un quelque chose d’étincelant. Est-ce une maquette comme la pièce suivante «Live Free, Die Drunk»? En fait, peu importe, peut-être que certains d'entre vous possèdent le sens du goût que je n'ai pas et ce sera tant mieux pour le groupe. Mais, bon, puisque c'est le seul point faible de l'opus, vaut mieux ne pas y accorder plus d'importance. Jugez-en par vous-mêmes avec l'extrait ci-dessous et, si vous aimez, achetez, c'est important. C'est un très bon disque.

(Écrit par : Deslo)



LIENS DES SITES :
BandCamp : Elderabuse.bandcamp.com
Facebook : Facebook.com/elderabuse204

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire