NOS PLUS RÉCENTES CRITIQUES :

Off To Nowhere
Forus
Motorleague
Moovalya
Lagwagon

DeeCracks
DLD
Miracles
Planet Smashers
Not Scientists

vendredi, novembre 11, 2011

Suicidal Tendencies : Critique de «Suicidal for Life»

Album découvert sans le savoir en juin 1995, par le biais d'un collègue ramasseur de fraises. Dès la première écoute, l'atmosphère générale, le son et l'originalité de ces morceaux funky-metal m'avaient épaté. Toutefois, l'oubli de prendre en note, le titre de l'album me condamna à ignorer, pendant des années, Suicidal for life de Suicidal Tendencies. 


Seul un vague souvenir de cet épisode musical subsistait enfoui loin dans ma mémoire. Par bonheur, l'arrivée du format mp3 m'a ensuite permis, au gré de ma curiosité, la découverte d'innombrables groupes et enregistrements. Quelle joie ça été de retrouver, à travers la discographie de Suicidal, ce petit joyaux d'un souvenir oublié ! Jamais je ne m'en suis lassé depuis. Ça restera pour moi un album glorieux, envoûtant et magnifique ! 

L'album «Suicidal for Life », exhibe un groupe au sommet de sa forme, qui jongle sans accroc avec funk, punk et métal. Hargneux, drôle, virtuose, texturé, enlevant, le tout en surpasse la somme des parties. Quelques pièces laissent un peu à désirer mais, la plupart détonnent d'originalité, amusent et percutent de façon rare : inédite à l'époque, obscure aujourd'hui. Créatif, efficace, éducatif, ce disque a tout pour ébahir. Des paroles simples mais, percutantes assignent des prises de position, traitent de problèmes vécus et témoignent de réalités difficiles à formuler uniquement en mots. Par-dessus tout, un son précis et résonnant de chaque instrument, équilibrés dans une atmosphère captivante, établissent l'indubitable qualité du produit musical.

L'opus comporte deux parties bien distinctes. Les titres de la première sont éloquents d'eux-mêmes : «Don't Give a Fuck, No Fuck'n Problem, Fucked Up Just Right, No Bullshit». C'est-tu-clair ? Relisez. Cela aurait, paraît-il choqué, à l'époque. Ça rentre dedans. Non pas grâce à la vitesse modérée mais, par la force des paroles et la justesse de rythmes saisissants, par des "riffs" juste, assez complexes, bien étalés et disposés dans de longs et riche arrangements. Ça se démarque, autant que ça surprend. La deuxième partie, plus sombre, plus triste, atteint par sa profondeur et son ambiance lourde, dépressive. Ça donne un tout varié et dense dans un enregistrement riche à multiples dimensions. 

«Suicidal for Life» est un très bon titre d'album de Suicidal Tendencies, c'est : un savant mélange de "riffs"métal efficaces trempés dans une sauce groove-rock. Des rythmes lents "mids" et rapides dispersés dans un album varié. Une structure d'album en deux parties : une première partie heureuse, sauvage et dansante, une deuxième triste et sombre et réflexive. Des atmosphères enivrantes et un son particulier, typique de la musique populaire du début des années 90. Une suite musicale dont l'intensité monte en flèche, atteint un sommet explosif et redescend tranquillement pour un atterrissage en douceur.

(Écrit par : Allexbel.net)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire