NOS PLUS RÉCENTES CRITIQUES :

Off To Nowhere
Forus
Motorleague
Moovalya
Lagwagon

DeeCracks
DLD
Miracles
Planet Smashers
Not Scientists

jeudi, avril 26, 2012

The Computers : Pour découvrir seulement.

C’est punk! C’est roll! C’est comme si 1955 s’était transporté dans les années 2000 et c’est tout simplement jouissif pour les tympans. Pour reprendre ce qui a déjà été mentionné à leur sujet, pensez à Black Flag qui jouent du Chuck Berry. The Computers, c’est tout ça et même encore plus; c’est vraiment du foutu de bon punk n’ roll.

Vous ne pouvez vraiment rien espérer de mieux que ce quatuor d’Exeter (UK) dans le genre. Ce n’est pas mêlant, cette formation vous donnera le goût de vous lancer dans les murs, de vous exploser la gueule à coup de marteau et de lancer votre petit frère par la fenêtre, tellement leur son est explosif et énergique. Bon, j’exagère probablement un peu comme d’habitude, mais on ne peut pas se tromper quand la première chose qu’on entend sur leur premier LP sorti en 2008, « You Can’t Hide From The Computers », est : « Destroy everything, repent every sins. Destroy everything ‘cause we all going down and we all giving in, arrgggghhh ». J’adore…

The Computers ont aussi un excellent deuxième long jeu, « This Is The Computers » paru l'année passée en mai 2011 et quelques bons EPs à ne pas manquer. L’un d'eux contient d’ailleurs une excellente reprise de « Surfing Birds » de The Trashmen et elle est peut-être même meilleur que celles que les Ramones nous avaient proposée en 1977 sur « Rocket To Russia ». Regardez plus bas le très rétro premier extrait de leur deuxième LP, « Music Is Dead », puis habillez-vous de vos plus beau habits et allez danser vos vies jusqu’aux petites heures du matin. À écouter le volume au maximum !

(Écrit par : Coeur Noir)


VIDÉOCLIP :
Titre : Music is Dead
Album : This Is The Computers
Année : 16 Mai 2011
Label : Banquet Records

LIENS DES SITES :
Site Web : Thisisthecomputers.com
Mypace : Myspace.com/thisisthecomputers
Facebook : Facebook.com/thecomputers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire