NOS PLUS RÉCENTES CRITIQUES :

Off To Nowhere
Forus
Motorleague
Moovalya
Lagwagon

DeeCracks
DLD
Miracles
Planet Smashers
Not Scientists

mercredi, avril 25, 2012

The Sainte Catherines : Revue du 20 avril à Québec

C’est maintenant chose du passé pour la plupart d’entre nous qui se sont rassemblés au Théâtre Le Petit Champlain vendredi dernier le 20 avril pour une soirée vraiment forte en émotion. The Sainte Catherines sont venus nous revoir à Québec pour nous offrir un dernier adieu du haut de leur treize ans de pur punk rock. Il était donc de mise de faire une dernière entrevue avec cette formation qui nous a tant donné, autant en sueur, qu'en temps, qu'en article de promotion et en contact. Un groupe qui nous a influencé à Prescription Punk Rock et avec qui on a grandi!



Je suis donc allé rejoindre la gang des Sainte Catherines aux alentours de 18h00 pour une dernière récapitulation. Une entrevue qui sert à remettre les pendules à l’heure pour une dernière fois, histoire de raconter nos anecdotes et nos moments forts lors des confrontations Prescription Punk Rock Vs The Sainte Catherines. Bien sûr, on en avait oublié et c'était rafraîchissant de se remémorer les débuts de nos projets respectifs. C’est toujours dur de dire adieu à un ami très cher, en qui nous avons confiance et qui nous a tant apporté au plan émotionnel. Il nous a permis de comprendre bien des frustrations qui nous travaillent en tant que punk rocker et ça fait toujours mal de lui dire au revoir. Mais, ce vendredi, c’était avant tout une soirée de célébration; on fêtait un groupe qui a ouvert les portes aux autres, un pilier d’une scène qui en avait de besoin.

Ils sont les premiers, avec les Fifth Hour Hero, à provenir de la scène locale, à franchir les douanes, à aller en tournée au Mexique, aux États-Unis et en Europe. À l’époque, personne n’osait leur faire peur, mais les Saine Catherines ne connaissent pas la peur. En fait, ils la connaissent comme nous tous, mais ils veulent l’affronter. Ils l’ont fait, ils ont surmonté leur peur et ont foncé vers d’autre pays qui paraissaient inaccessibles et ce, malgré le fait qu’ils devaient recommencer à zéro à chaque fois. Beaucoup de monde se rappelleront des Sainte Catherines avant tout comme étant le premier groupe du Québec à avoir été signé sur le plus important label indépendant, Fat Wreck Chords. Ils en ont cumulé des exploits, un groupe rempli de statistiques incroyables!

D'ailleurs, ils adorent en parler! Ils sont les guerriers du punk rock et ils représentent la culture underground de Montréal. Ils ont été dans nos préférés et ils resteront à jamais gravé dans nos esprits, comme le spectacle de vendredi qui a été fabuleux. Malheureusement, j’ai manqué le premier groupe qui semblait prometteur pour avoir jasé avec les gars, mais la bière m'a retardé et je suis arrivé pour mes amis The Hunters qui, en passant, ont offert une performance à couper le souffle. L’évolution du groupe est épatante, la preuve: le dernier album! Ma critique précédente est donc à voir; ils sont meilleurs de fois en fois. Ils ont une énergie en constante évolution, leur amitié est plus forte que jamais, ce qui soude le groupe et qui leur permet de passer à travers les difficultés! Un spectacle à la hauteur de notre relève musicale. D’une certaine façon Mudie et les Sainte Catherines passaient le flambeau à la formation de Québec.

C’est un départ pour les Sainte Catherines, mais c’est un départ pour The Hunters aussi! Vers 22h00 , les Sainte Catherines ont embarqué sur les planches du Théâtre Le Petit Champlain. On les attendait, mais en même temps, on redoutait le moment, car on savait que dans une heure et quelques minutes, ce serait fini et qu’il faudrait tourner la page. C’est avec beaucoup d’émotion que les chansons se sont enchaînées et que le spectacle à défilé, surtout pour moi, car je dois être honnête, je me suis échappé. C'est surement un trop plein d’émotion dû au fait de perdre un troisième pilier en peu temps.

Rappelons que Subb et Exterio ont décidé de quitter eux aussi la scène punk rock, il y a de cela pas si longtemps. Une belle soirée dans mon cas où j’ai collé plein de monde, dont un que je ne connaissais même pas! J’ai lancé ma casquette des Misfits sur le stage, Hugo l'a portée l’instant d’une chanson pour la redonner à la foule pour enfin me revenir. Un spectacle qui sentait l’expérience de plus de 700 spectacles de la formation, un spectacle qui sentait la poutine, la cigarette et l’alcool.

Bref, tout ce qui a servi aux Sainte Catherines pour passer au travers de leur treize ans de service. Le moment fort du spectacle est lorsque les gars ont parti la chanson Sweetness Kill, un de leurs vieux classiques qu'ils ne faisaient pas souvent ! Mais, toute bonne chose a une fin et on devait de se dire adieu. Un témoignage émouvant en final nous a tous mis la larme à l'oeil, sauf moi, car j’étais trop parti et je ne comprenais pas tout ce que Hugo disait...trop saoul!

Ce qui veut dire que j’ai passé une excellent soirée en très bonne compagnie. Je tiens moi aussi à faire mon dernier adieu à cette formation qui a changé la face de Prescription Punk Rock. J’animerai le lundi 30 avril prochain, de 23h à minuit, une émission spéciale Sainte-Caths où je diffuserai la dernière entrevue de la formation et je ferai bien sûr un gros spécial sur eux! Ce sera pour moi une belle façon de leur dire adieu et de les remercier une dernière fois. Marquez ça dans votre agenda, vous ne voulez pas manquer ça!

Merci à toute la gang des Sainte-Caths pour tous ces souvenirs, ces bons moments, ces bonnes entrevues, ces bons spectacles, ces bonnes chansons, pour la boisson gratuite, pour la générosité et d’avoir pris le temps de vous arrêter sur mon émission de radio! Vous serez à jamais des légendes dans nos esprits et vous resterez gravés à jamais dans l’univers du punk rock ! Nous ne vous oublierons jamais et on va continuer à écouter vos chansons!

Grâce à vous, j’ai connu Rej Laplanche et Punk Détente a passé à Musique Plus. Vous avez fait mettre tout le monde en bedaine à Woodstock en Beauce. Vous m’aurez bien fait rigoler avec la rencontre de mon chum Karl Desmeuls à Woodstock en Beauce qui avait bu plus de cent bières en 48 heures et qui avait dit à Hugo: « Salut, je m’appelle Karl et dans la vie je chauffe des bagels et je mange du fromage! » Ceci a créé un sacré 'inside' entre le groupe et moi. Pour qu’on en parle à Musique Plus, il fallait qu’on se soit marrant un peu!

Grâce à vous, j’ai beaucoup évolué en entrevue, car on en a fait pas mal avec vous. Grâce à vous, j’ai connu le stress des entrevues, surtout lors de la première où je l’ai échappé... J’étais saoul et ça n'a pas arrêté Hugo qui, quant à lui, s’est bien marré! En passant, merci à Hugo de ne jamais m’avoir ramassé sur ton blog! Je n'ai jamais rien fait pour, au contraire, j’avais tellement peur à la première rencontre que j’ai voulu être trop gentil!

Grâce à vous, j’ai découvert l’univers du vinyle à cause de tous vos splits que vous m’avez donné ou fait acheter parce que c’était la meilleure chose au monde après Leatherface! À force de cumuler des vinyles, j’ai fini par avoir un lecteur vinyle en cadeau de ma blonde, vu que j'étais trop pauvre ou plutôt trop alcoolique ou drogué pour en acheter un! Grâce à vous, j’ai découvert que le country, ça pouvait être assez cool, merci! Oh et surtout grâce à vous, j’ai toujours ma casquette des Misfits!

Merci pour ces treize belles années les chats de ruelle ou plutôt les quatre magnifiques! Reposez en paix The Sainte Catherines, on vous oubliera jamais. (1999 - 2012)
PS : Le spectacle d’adieu officiel se fera ce vendredi à Montréal. Tous les billets sont vendus. Donc, si vous en avez pas, bonne chance !

(Écrit par : Dj Punkassbed)

Les classiques resteront pour toujours dans nos oreilles!


VIDÉOCLIP :
Titre : Ring of Fire = 4 Points
Album : Dancing for Decadence
Année : 21 Mars 2006
Label : Fat Wreck Chords


VIDÉOCLIP :
Titre : I’d Rather Be Part Of The Dying Bungee Scene
Album : Dancing for Decadence
Année : 21 Mars 2006
Label : Fat Wreck Chords

Les Sainte Catherines étaient :

Les quatre magnifiques :
• Hugo Mudie : Voix
• Fred Jacques : Guitare, chœurs
• Marc-André Beaudet : Guitare, chœurs
• Louis Valiquette : Guitare, choeurs

Anciens membres ou membres de soutient :
• Pablo Boerr: Basse
• Guillaume Nadeau : Basse
• Jef Roberge : Batterie
• Mike Sokolyk: Batterie
• Simon Poirier: Guitare
• Francois "Frank" "Kick Up" Lessard : Batterie
• Antoine Parent: Basse
• Rich Bouthiller : Batterie
• Luc Gagné : Batterie
• Andrea Silver: Batterie
• Guillaume Beauregard : Guitare

LIENS DES SITES :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire