NOS PLUS RÉCENTES CRITIQUES :

Off To Nowhere
Forus
Motorleague
Moovalya
Lagwagon

DeeCracks
DLD
Miracles
Planet Smashers
Not Scientists

samedi, mai 19, 2012

Young Lungs : Critique de « Blood on the Streets ».

Je viens tout juste de finir d’écouter le tout premier sept pouces de Young Lungs et, honnêtement, je suis ravi. Bon, bon, d’accord, je n’ai encore que la version numérique, mais quand même !

En effet, si vous achetez leur tout nouveau et tout beau EP édition limité nommé «Blood on the Streets», vous aurez automatiquement accès à un téléchargement gratuit en format de votre choix mais, pour tout dire, vous n’êtes pas obligés de l’acheter.

Si vous allez ici : vous pourrez le télécharger pour une cotisation volontaire de votre choix et si vous appréciez tout ce qui tourne autour du post-punk-indie-shoegaze-rock-whatever-quoi (sérieusement on s’en fiche, c’est un excellent EP),  je vous invite fortement à le faire.

Cette jeune formation de Montréal s'impose déjà par sa maturité sonore et je suis obligé d’avouer que ce trio a capté mon attention aussitôt les premiers accords de guitare entrepris. Il faut dire aussi que je suis un amateur de ce style musical. Young Lungs partait donc avec une bonne longueur d’avance mais rien ne sert ici d’en mettre plus qu’il ne le faut, car c’est vraiment très bien exécuté. L’ambiance enveloppante et la voie de Dr. Ross, cadrant parfaitement au genre, m’ont tout de suite plû et je ne peux absolument rien trouver à dire de négatif sinon que j’adore vraiment la pièce-titre qui débute calmement et qui progresse vers une finale un peu plus dure, mais hé! Ça n’a rien de négatif comme commentaire ça…

Le deuxième morceaux est peut-être un peu plus post punk que « Blood on the Streets » mais il n’en est absolument pas moins bon. Encore une fois, « Attack of the Montana Red » est une excellente pièce qui ne laisse vraiment pas l'auditeur indifférent et nous avons même droit à quelques petits «screams» par-ci par-là. Comme souvent dans ce style et exactement comme dans cette chanson, la basse est mise de l’avant et vient ajouter tout le côté mélodique de ce titre. La guitare, pour sa part, est reléguée au second-plan et fait plutôt office d’élément de soutien au vocal.

En ajout, ce que j’apprécie le plus sur ce EP est le fait (à moins que je ne me trompe carrément) que les trois instruments ont été captés en même temps et ça, on aime ça! Ça donne une nature moins frigide à l’enregistrement; on le sent chaud et authentique tout en ayant l'impression d’avoir été là avec eux en studio.

Ceci étant dit, «Blood on the streets» est un très bon premier effort et Young Lungs reste une formation très prometteuse. J’attends donc impatiemment le LP qui devrait sortir sous peu et gageons que d’ici là, «Blood on the streets» se fera buriner les sillions sur ma table encore et encore et encore…quand il arrivera.

(Écrit par : Coeur Noir)



LIENS DES SITES :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire