NOS PLUS RÉCENTES CRITIQUES :

Off To Nowhere
Forus
Motorleague
Moovalya
Lagwagon

DeeCracks
DLD
Miracles
Planet Smashers
Not Scientists

jeudi, août 23, 2012

The Cold Harbour : Critique du LP «Homebound».

Les groupes de hardcore à saveur post-rock semblent vouloir pulluler comme la peste noire ces temps-ci. Pas que ça me déplaise ou quoi que ce soit, mais on dirait que la formule tend déjà à vouloir se faire vieille tellement il en ressort un tout homogène et sans profondeur.

Pour tout dire, plusieurs mouvements semblent vouloir incorporer des sonorités post-rock depuis quelques temps et, bien qu’il en ressorte de magnifiques spécimens à l’occasion (surtout avec le milieu du black métal à mon humble avis), on ne peut pas affirmer que l’exercice fait l’unanimité et totale symbiose à chaque essai. Il faut donc savoir repérer dans la masse les groupes qui se démarquent peut-être un peu plus du lot de par un son différent et laissé de côté les multiples clones qui s’accumulent inutilement.

Ceci étant dit, il y a déjà quelques temps, j’avais remarqué une jeune formation (2009) de Swadon, UK, avec leur excellent single «Young Love» paru de façon indépendante le 11 Septembre 2011 et j’ai nommé The Cold Harbour (à ne pas confondre avec Cold Harbour, groupe de qualité plutôt médiocre).

J’avais vraiment apprécié ce simple et je ne m’attendais à rien de moins qu’un album de grande qualité pour le futur. Est-ce que The Cold Harbour ont su répondre à mes attentes et se démarquer avec un son plus recherché que tous leurs congénères? Eh bien plus ou moins.

Comme je disais, The Cold Harbour pratique un style de hardcore plutôt mélodique qui s’appuie sur une forte tangente émotive tout en utilisant une touche de post-rock bien calibré. Cependant, en rien ils ne sont arrivés à créer un chef-d’œuvre d’une qualité irréprochable comme je m’y attendais avec leur tout dernier opus «Homebound». Mais attention, comprenez- moi bien, en rien Homebound est un mauvais album. Il est tout simplement grandement au-dessous de mes attentes, sans plus. Malgré ces considérations, je ne cesse de le faire tourner sur mon iPod.

Malheureusement, leur son n’a rien de novateur en soi mais tout de même, ce qui est exécuté est fait de façon exemplaire et il en ressort un solide album de dix titres qui vous feront naviguer entre le rêve, la colère et le sentiment d’incapacité. On monte la vitesse par endroit (The lonely rose, Distance), on étoffe l’ambiance par d’autres (Cellar door) et on vous laisse pensif tout au long grâce à une structure musicale efficace et aux mélodies planantes mais sans jamais vraiment vous jeter par terre ou vous soutirer un frisson. Comme mentionné plus haut, c’est bien, mais sans plus.

Construit autour d’une section rythmique intéressante (peut-être même le point le plus fort de ce groupe) les guitares viennent assombrir le décor par élans déchirants qui vous laisseront fébrile pour l’explosion tant attendu, mais le hic, c’est que l’explosion n’arrivera jamais et vous l’attendrez tout au long des 25 minutes de ce disque. Ont-ils manqué d’inspiration ou est-ce que cette (si je peux me permettre) morosité est volontaire, je ne peux pas y répondre, ce sera à vous d’en juger.

Hormis tout ceci, ce qui me plaît tout de suite chez ce quintet est la passion et l’honnêteté qui se dégage de leur musique. Leur art est sincère et franc mais il reste qu’au final «Homebound» s’essoufflera et ne passera pas dans les annales du punk et ne retiendra pas le titre de classique dans son genre.

Je vous conseille tout de même de jeter un œil sur cette formation qui pourrait peut-être revenir en force la prochaine fois, puisque le potentiel s’y trouve définitivement. Vous pouvez aussi commander l’album ici et vous obtiendrez aussitôt un code pour télécharger «Homebound» dans le format de votre choix. Le groupe possède aussi un mini album paru en 2010 qui les introduit avec un son plus classique au mouvement hardcore.

The Cold Harbour plaira aux fans de Defeater, La dispute et The Tidal Sleep. Je vous laisse avec la chanson «Young Love» citée plus haut (P.S. : portez une attention particulière à la batterie sur cette pièce, c’est du beau tout ça !

(Écrit par : Coeur Noir)


VIDÉOCLIP :
Titre : Homebound
Album : Homebound
Année : 17 juillet 2012
Label : Blackheart Records

LIENS DES SITES :
BandCamp : Thecoldharbour.bandcamp.com
Tumblr : Thecoldharbouruk.tumblr.com
Facebook : Facebook.com/thecoldharbour

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire