NOS PLUS RÉCENTES CRITIQUES :

Off To Nowhere
Forus
Motorleague
Moovalya
Lagwagon

DeeCracks
DLD
Miracles
Planet Smashers
Not Scientists

mardi, octobre 16, 2012

Struck By Lightning : Critique de «True Pedation».

Tout d’abord, rien ne sert de le cacher, Struck By Lightning diffère énormément de tous les autres groupes qui ont été discutés jusqu’à maintenant sur ce blogue. De plus, leur album «True Pedation» est probablement le plus violent disque jamais revu sur laPunkerie.tk depuis son ouverture. Toutefois - et j’en suis tout à fait ravi, puisque je peux vous faire découvrir ce fantastique long jeu - c’est Deslo lui-même qui m’a demandé d’en parler parce que oui, il faut bien l’avouer, «True Pedation» est tout de même du foutu bon rock.


Il faut cependant être prêt quand on décide de faire tourner True Perdition, deuxième LP de cette formation de Crust/D-Beat/Death N’ Roll de Columbus en Ohio aux États-Unis, parce que ça n’a absolument rien à voir avec la sonorité douteuse de certains groupes « métal » qui adoptent des coupes de cheveux étranges et loufoques et, pour tout dire, Struck By Lightning « c’pas pour les doux ».

Non, ici ça n’a rien à voir avec l’attitude personnelle ou encore le linge qu’on porte. Tout se trouve inscrit dans la musicalité et dans une réelle agressivité. Nous avons à faire à une bande de vrais maniaques de musique violente dite ¨engagée ¨ et on ne rigole pas avec Struck By Lightning. Aucun solo interminable, aucun détour inutile, aucun compromis, aucune plainte et surtout aucune pleurnicherie. La ligne est dure et froide et on la maintient tout au long des dix titres qui composent «True Pedation».

Les riffs de guitares et de la basse sont pesants, agressifs et parfois même malsains. Par contre, une bonne part mélodique a été ajoutée à la sauce pour garder le tout agréable à l’oreille et même si la batterie est lourde et complètement hors d’elle-même, que le vocal de Gregory Lahm (ex membre de Mouth of the Architect) est tout simplement démoniaque et cadre à la perfection avec l’ambiance enragée et déchaînée dans lequel le quatuor nous immerge, nous n’avons tout de même pas à faire à une cacophonie incompréhensible dans laquelle s’abonnent parfois certains groupes de ce genre. Non, True perdition c’est très bien exécuté et c’est de la vraie bombe, je vous jure.

Sorti depuis un bon moment déjà (24 avril 2012) via Translation Loss Records, «True Pedation» est un véritable hymne à la destruction et au chaos et tout passe à l’échafaud. Les textes aux sujets variés mais auxquels nous sommes tous habitués (politiques, religion, société de consommation, etc.) s’argumentent tous autour de l’idée que tout est à détruire pour mieux reconstruire sur un tas de ruines fumantes. Pouvions-nous s’attendre à quelque chose d’autres? Non et c’est très bien ainsi!

La musique de Struck By Lightning ne manque pas non plus de profondeur. À chaque écoute, on découvre des arrangements brillants, un back vocal à peine audible placé subtilement par-ci par-là et qui vient ajouter une sonorité d’arrière-plan recherchée. D’ailleurs, certaines pièces qui ne m’avaient pas accroché au départ font maintenant parties de mes favorites.

Struck By Lightning ont aussi un premier album sorti en 2009 «Serpent» qui est, pour ma part, beaucoup moins intéressant. Serpent plaira peut-être à un plus large auditoire avec sa ligne directrice moins agressive et plus accessible à la masse selon moi. Jetez-y un coup d’œil tout de même si l’oreille vous en dit, mais débutez définitivement avec «True Pedation».

Pour les amateurs de Trap Them, Enabler et, à la limite, Shai Hulud.

(Écrit par : Coeur Noir)

LIENS DES SITES :
Site Web : Translationloss.com
Facebook : Facebook.com/pages/Struck-by-Lightning/213670235570

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire