NOS PLUS RÉCENTES CRITIQUES :

Off To Nowhere
Forus
Motorleague
Moovalya
Lagwagon

DeeCracks
DLD
Miracles
Planet Smashers
Not Scientists

vendredi, mars 01, 2013

Revue du Sainte-Marie Hardcore, 22 février.

C’est sans aucune attente, sauf celle de me faire du plaisir, que vendredi le 22, j’ai rendu visite encore une fois aux Jarrets Noirs. Je dis encore une fois car, c’était ma troisième visite en Beauce depuis le mois de janvier et toutes les fois pour une seule et même raison; le hardcore.

C’est dans le village de Sainte-Marie de Beauce, à trente minutes des ponts que se déroulait cette fois-ci la soirée. Le programme s’annonçait ainsi: Kranyum, Continental, Frontline, Watch Your Step, Slugger et Hour Of Defiance.


C’était leur première prestation devant le public, la formation locale, Kranyum. Ils sont quatre musiciens et deux chanteurs, l’un deux est partisan des Blackhawks de Chicago tandis que second ressemble drôlement à Eddie Vedder de Pearl Jam à l’époque de "Ten". Ils se décrivent comme étant un groupe de post-trash métal, et j’ajouterais aussi mélodique, car leur son l’était vraiment. Les instruments s’échangent les solos, tandis que les deux chanteurs y allaient de un pour les cris et l’autre du clean. L’auditoire de Sainte-Marie, que je n’ai pas l’habitude de voir dans ce genre de concert, semble bien apprécié la performance du groupe. Bon show, les gars en vous souhaitant un bon succès et une longévité à votre groupe.

Comme deuxième partie, je m’attendais à entendre les boys de Continental, mais changement de plan, c’est Frontline qui s’amène sur les planches. Ils nous annoncent leur dernier show mais pour ma part c’est une première. Le début de leur performance est empreint d’un son brutal et deathcore. Plusieurs breakdowns seront remarqués au fil des morceaux, laissant la foule se dégourdir un peu pour ce qui s'en vient plus tard. Leur son ainsi que leur performance qui était très intenses, me rappelais celle des Californiens de Throwdown ou bien de nos amis de Unfallen. Gracieuseté du groupe, à la toute fin, j’ai eu la chance de me procuré leurs dernier effort studio datant de 2011, «The Gas Tank Incident». Merci et on se revoit pour une réunion dans quelques temps…

Les voici, je les attendais avec joie, venu directement de Sherbrooke, Continental. J’ai été charmé par leur performance, mais surtout par leur son lors de leur passage à Saint-Georges quelques semaines auparavant. C’est avec des influences européennes et américaines, qu’ils se sont forgé une identité bien à eux. À l’écoute de leur musique, j’ai  surtout fait référence à Backtrack, Expire, Defeater, mais aussi Raised Fist. Un vocal très accrocheur est assuré par Vincent Rousseau qui livre la marchandise avec souhait. Le groupe donne une performance très énergique et la foule en fait de même. J’en aurais voulu plus de cette formation mais que voulez-vous, ce seras pour une prochaine fois! 

Une autre formation Sherbrookoise s’amène à l’avant, cette fois-ci je vous parle de Watch Your Step. Dès les premières notes jouées par les musiciens, l’assistance se transforme en un troupeau de taureaux qui voyage de tout bord, tout cotés dans une salle qui, disons-le, n’est pas très grande pour la quantité de gens qui s'y trouvent.  Nous offrant des chansons de leurs deux albums, dont «Busted» et «No Star, No Hero», ces gars ont tout simplement mit la poudre au feu pour Slugger qui allait suivre.  Boston Dan, nous annonce à son tour que cette prestation sera malheureusement sa dernière pour lui et Watch Your Step.  Les gars seront en show le 9 mars en compagnie de Get The Shot, Reversal, Rise in Honor et Hear My Words dans leur ville natale. 

L’un des points culminant de cette soirée, Slugger, est alors arrivé, car ils lancent leur premier E.P. «That’s it That’s All», qui contient quatre extraits qu’ils n’ont cependant pas en mains dû à un léger inconvénient. L’événement étais très attendu et la foule s’en fais ressentir. Il fait chaud, le plancher est souillé de toute substance, qu’on doit nettoyer entre et pendant les bands. Le “concierge“ de la soirée se laisse même inspirer de quelques pas de danse muni de la vadrouille. Ils sont débarqués comme une bombe au deuxième étage du Freddy’s. Les deux chanteurs se sont échangé les textes sur plusieurs pièces de leur répertoire dont les classiques «Sucker Punch» et «Snake». Pour conclure leur performance, ils nous ont interprété une reprise du groupe New-Yorkais Sworn Enemy, «As Real As it Get», qu’ils ont joué avec brio incluant quelques membres de l’auditoire. 

Pour conclure cette soirée haute en couleurs, rien de moins que des gars de la vieille capitale, Hour Of Defiance. Fidèles à leurs habitudes, ils nous balancent un son métalcore mélodique qui sonne comme de la brique. Les musiciens sont cependant calmes ou peut-être fatigué par toute cette soirée, ce n’est pourtant pas le cas du chanteur Miguel Bélanger qui en donne pour douze. Il tient bien à remercier la foule d’être resté malgré l’heure qui se fait tardive. On vous invite à vous procurer leur album, soit au Studio Sonum de Québec, à la boutique Exo ou via un membre du groupe.

Finalement gens de la Beauce, on se revoit pour le lancement de Carey qui se tiendra le 22 mars au bar La Ronde à East Broughton ou sinon pour les autres dans un show hardcore près de chez vous. Je serai de l’édition 2013 du HeartFest en mai à Gatineau pour couvrir tout l’événement en direct sur Twitter et en chronique par la suite. 

(Écrit par : John Page)

LIENS DES SITES HOUR OF DEFIANCE :

Myspace : Myspace.com/hourofdefiance

LIEN D'UN SITE SLUGGER :
Facebook : Facebook.com/SLUGGERDSS

LIENS DES SITES KRANYUM:
ReverbNation : Reverbnation.com/kranyum
Facebook : Facebook.com/Kranyum13

LIEN D'UN SITE CONTINENTAL :
Facebook : Facebook.com/ContinentalHC

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire