NOS PLUS RÉCENTES CRITIQUES :

Off To Nowhere
Forus
Motorleague
Moovalya
Lagwagon

DeeCracks
DLD
Miracles
Planet Smashers
Not Scientists

mardi, juin 11, 2013

Captain Bringdown and The Buzzkillers : Critique.

Si, en partant, vous vous demandez d’où provient le nom de ce groupe et à quoi ils ont pensé en le choisissant, je vous rassure en vous offrant la réponse tout de suite. Ils se sont inspirés d’une référence culturelle assez cool. En sachant laquelle, vous allez trouver le nom du groupe vraiment malade.

Leur nom provient de l’émission culte (ma préférée de tous les temps), les Simpsons. D’ailleurs, l’album commence avec la pièce «Second In Life» durant laquelle, en ouverture de cette pièce, on entend Bart Simpsons dire à son grand-père : «Hey grandpa, look over there, it’s The Captain Bringdown and the buzzkillers, you better make your move quick.» Ça montre déjà que le groupe provient de la même culture que nous et qu’il connaît l’univers du punk rock des années 90 à fond.

L’album «All Balls… No Cock» du groupe Captain Bringdown and the Buzzkillers vient de sortir. Il est tout frais, tout chaud et est terriblement bon. Ça s’écoute bien, c’est amusant, on embarque, c’est vraiment léger, rempli d’humour mordant et très savoureux. Il trouve, comme moi, que les groupes de musique ont beaucoup ralenti et il offre donc une alternative à cette tendance. Peu de groupes offrent du punk rock mélodique comme cette formation de London, en Ontario. On revit l’esprit des années 90, celui de quand le punk rock avait atteint son apogée.

La formation a commencé, comme beaucoup de groupes, dans une chambre d’adolescent et a évolué rapidement pour trouver le son que l’on connaît aujourd’hui et qui est capturé sur cet album, paru de façon indépendante. La rumeur veut que Big Dirty D, bassiste de la formation, ait été découvert car il était une grande vedette montante du porno… Est-ce vrai ou non? Je ne sais pas, mais il reste que je trouve ça hilarant! Le punk rock et le porno rassemblés sous la forme de super héros du punk, pourquoi pas? Ça offre une certaine originalité à la formation et l’on trouve ça véritablement comique de les voir habiller en policiers super héros et voir en rouge Captain Bringdown. Il faut dire que son costume laisse peu de place à l’imagination, ce qui me déplait évidemment, mais, encore là, ça fait partie du spectacle.

Ils sont très drôles, j’ai bien hâte de voir sur scène ce que ça donne car sérieux, ça déménage sur l’album. Il y a de bons solos et c’est punk ‘n’ roll à souhait ; rapide, intense et c’est du peu importe n’importe quoi! On ne sait pas trop quand la formation a réellement débuté car on retrouve malheureusement peu d’informations sur eux. On sait qu’ils sont bons, que l’album est disponible partout et on les retrouve sur tous les sites Internet. C’est bien des fois de garder un mystère, mais je crois qu’aujourd’hui il y a trop de groupes et le fait d’avoir des informations sur le groupe et son passé l’aide beaucoup à accrocher du monde.

Reste que je vous conseille fortement de découvrir «All Balls… No Cock» car c’est un album rempli de bonnes chansons punk rock qui ne dure pas trop longtemps et nous fait en redemander encore et encore. Je sens une influence à la Misfits sur la deuxième chanson, «Getting Home», et je sens aussi une forte influence de Mxpx tout au long de l’album, mais surtout sur «Esseldorf», le neuvième morceau.

Je me trompe peut-être, mais ce sont mes impressions. C’est vraiment mélodique et rapide ; si vous aimez les groupes classiques, vous allez adorer. Ils vont prendre de l’expérience et encore plus d’assurance, mais je crois que l’avenir est prometteur avec un album solide comme celui-ci. Ils sont acharnés, ils travaillent déjà sur du nouveau matériel. Surveillez-les, ils vont sûrement venir nous visiter bientôt pour une première fois au Québec. Ça serait sympathique puisque j’ai hâte de voir ce groupe rempli de fougue et de talent !

(Écrit par : DjpunkassBed)


MEMBRES 2013 :
Big Dirty D
Konstable Killbuzz
Frank The Tank
Captain Bringdown

LIENS DES SITES :
Facebook : Facebook.com/captainbringdownandthebuzzkillers
BandCamp : Captainbringdownandthebuzzkillers.bandcamp.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire