NOS PLUS RÉCENTES CRITIQUES :

Off To Nowhere
Forus
Motorleague
Moovalya
Lagwagon

DeeCracks
DLD
Miracles
Planet Smashers
Not Scientists

mardi, juillet 09, 2013

Brutal Youth : Critique «Stay Honest».

Brutal Youth est un quatuor punkcore originaire de Terre-Neuve, qui habite maintenant en Ontario, formé en 2010. Ce groupe est lié comme les quatre parties d’un hot dog. C’est d’ailleurs comme cela qu’il s’identifie sur sa page Facebook : la saucisse, le pain, le ketchup et la moutarde. C’est avec cette même attitude que Brutal Youth nous présente son deuxième album «Stay Honest», sorti en avril dernier sur l’étiquette My fingers! My brains! Records.

«Stay Honest» est, sans faire de mauvais jeux de mots, très honnête aux influences du groupe. On y retrouve une grande variété de styles, on passe entre autres du pop punk au son un peu garage qui rappelle les premiers albums de Green Day, à un punk rock plus classique avec un soupçon de street punk, qui amène un côté plus agressif, et la puissance d’un hardcore des années 80 à la Minor Threat. Ces différentes influences créent une ambiance très intéressante qui nous replonge dans un punk solide de la vieille école. «Stay Honest» de Brutal Youth contient 19 chansons et ne dure que 22 minutes ce qui en fait un album très court.

Cependant, c’est aussi ce qui en fait son point faible, car comme il est très court et qu’il présente une grande diversité sonore, il prend plusieurs écoutes avant d’être apprécié à son plein potentiel. Je crois que le prochain album de Brutal Youth devrait contenir un peu moins de chansons, et de plus longues, car le groupe possède une belle variété d’influences diverses qu’on perçoit moins bien sur une œuvre aussi courte. Je dois aussi dire que ce fut très intéressant de faire un retour en arrière vers un punk de la vieille école, mais que, pour moi, si on veut vraiment apprécier cette musique, c’est sur scène qu’elle prend tout son sens.

Néanmoins, je recommande «Stay Honest» de Brutal Youth à tous les amateurs de punk old school, que ce soit l’amateur qui s’ennuie des débuts du pop punk ou du plus grand fan de hardcore vif des années 80 qui cherche à mettre un peu de nouveauté dans sa collection de disques. Je rajoute aussi que leur split avec les défunt Tightrope est une pure merveille que vous vous devez d'avoir! Sur ce bonne écoute!

(Écrit par : Bruno C.)



LIENS DES SITES :
BandCamp : Brutalyouth.bandcamp.com
Facebook : Facebook.com/brutalyouth

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire