NOS PLUS RÉCENTES CRITIQUES :

Off To Nowhere
Forus
Motorleague
Moovalya
Lagwagon

DeeCracks
DLD
Miracles
Planet Smashers
Not Scientists

vendredi, août 02, 2013

Contra Code : Chronique du EP «Sickrad»

Ce n’est plus très rare, des formations canadiennes de punk mélodique rapide avec de très bons musiciens hors pair. On pense aux Belvedere, This Is A Standoff, Asado, IVS, et plus près d'ici Mute, les petits nouveaux Dutch Nuggets ou encore Hate It Too. Ici, on vous présente Contra Code, une formation de Vancouver qui ne fera pas exception et qui vient de sortir un petit EP intitulé «Sickrad», contenant six pièces fascinantes.

La formation issue de Ladner, en Colombie-Britanique au Canada, n'existe que depuis 2011 et, déjà, on est en mesure de croire que le groupe a un brillant avenir devant lui. Petit lapsus, le chanteur porte le même nom qu'un ancien Vj à Musique Plus vers la fin des années 80, Paul Sarrasin. Heureusement pour le chanteur du groupe Contra Code, celui-ci n'aura pas à devenir chanteur de musique populaire pour les productions Guy Cloutier. Non, bien au contraire, il chante vraiment bien Paul, il a une voix très claire, bien prononcée et ne manque pas de professionnalisme comme l'autre.

Si on revenait au disque de la formation canadienne, ce serait bien mieux. «Sickrad» comble le désir vainqueur de capter notre attention d'une manière spontanée et avec facilité d'un bout à l'autre de ce petit EP. C'est très dur de ne pas succomber au charme des mélodies vives et surprenantes que certaines des pièces, comme «Assaulted Peanuts» ou «Circuit Dive», dégagent. Les morceaux sont précipités les uns après les autres sans pause de quelques secondes, on en devient presque essoufflé à les écouter et on se demande où peuvent-ils aller chercher cette énergie presque increvable.

Sorti le 15 avril 2013, ce petit EP ravira certainement les fanatiques de groupes tels que Strung Out, A Wilhelm Scream, Belvedere ou encore Dutch Nuggets et Mute, sans être complètement similaire. Aussi, on ressent très bien des influences de NOFX ou même de Lagwagon. Honnêtement, Contra Code est frais et dispo à être découvert, que ce soit clair, ici, on n'a pas affaire à des débutants et vous devez véritablement tendre l'oreille vers ce groupe canadien car ce ne sera pas long, ils vont percer prochainement. Alors, si vous êtes de véritables mélomanes comme moi, ce EP appelé «Sickrad» sera définitivement l'un des disques que vous écouterez souvent. Bonne découverte !

(Écrit par : Deslo)



LIENS DES SITES :
BandCamp :
Contracode.bandcamp.com
Facebook : Facebook.com/contracode

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire