NOS PLUS RÉCENTES CRITIQUES :

Off To Nowhere
Forus
Motorleague
Moovalya
Lagwagon

DeeCracks
DLD
Miracles
Planet Smashers
Not Scientists

lundi, août 19, 2013

The BCASA : Critique «Fuck You Shredder».

C'est quand même un drôle de hasard. Avant d'écouter « Fuck You Shredder » du trio montréalais The BCASA, je venais tout juste de réécouter « 36 chambers » de Wu-Tang, album classique où se mélangent rap et références aux arts martiaux. Je suppose qu'il ne fallait franchir qu'un pas pour faire la même chose en rock, mais disons que The BCASA sont pas mal partis à la course : « Fuck You Shredder » est carrément un album-concept sur les Teenage Mutant Ninja Turtles.


Étonnamment, je ne connaissais pas The BCASA et pourtant c'est leur troisième albums et ils ont entre autres ouvert pour NOFX et Offspring. Ceux qui connaissaient déjà le groupe ne seront pas surpris du concept Tortues Ninjas, le groupe s'inspirant ouvertement de références dans le genre (Mortal Kombat, Street Fight, etc.) dans les albums précédents. Musicalement, « Fuck You Shredder » livre un rock garage très proche de ce que les Dead Kennedys faisaient, mais on entend aussi souvent du Rage Against the Machine. Au-delà des nombreux clins d'oeil à Wu-tang et autres Beastie Boys et Public Enemy, l'influence rap est bien présente dans les mélodies vocales. En fait, l'album se termine par une chanson rap, mais que l'on aime ou pas le style, c'est probablement le moment le plus faible de l'album.

Bref, on retrouve donc Donatello, Raphael, Michelangelo, Leonardo, Splinter, Shredder et tous les autres dans des morceaux coups de poing qui sont tout simplement des bonnes tounes. L'agencement de celles-ci avec des extraits de films ou autres créations loufoques fait d'ailleurs que « Fuck Shredder » s'écoute du début à la fin sans trop se lasser. Évidemment, c'est à se demander ce qu'il en est si on ne connaît pas les Tortues Ninjas, mais pas besoin d'en être un fan aussi obsédé que The BCASA pour apprécier.

Il reste qu'il faut s'attendre à entendre la phrase « Fuck You Shredder » plus souvent que nécessaire puisqu'il y a, en fait, quatre chansons portant ce titre! Une chose est certaine, les gars ont visiblement eu du plaisir à pousser jusqu'au bout le concept et ça s'entend. Allez au moins l'écouter une fois, ça va vous faire sourire c'est certain. Je vais me faire un plaisir de ne pas les manquer à leur prochain spectacle, c'est très intrigant de savoir comment cette énergie se traduit sur scène. Cowabunga dude!

(Écrit par : Frank Scrap)

LIENS DES SITES :
Site Web : Thebcasa.com

BandCamp : Thebcasa.bandcamp.com
Facebook : Facebook.com/TheBCASA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire