NOS PLUS RÉCENTES CRITIQUES :

Off To Nowhere
Forus
Motorleague
Moovalya
Lagwagon

DeeCracks
DLD
Miracles
Planet Smashers
Not Scientists

mercredi, janvier 29, 2014

Les Tops 2013 : Celui de Deslo.

Je ne sais pas pourquoi, mais de mon côté, je déteste faire des tops. C'est le moment de l'année où tu t'aperçois que certains disques que tu as aimé étaient finalement mauvais, d'autres disques qu'on n’aimait pas deviennent plus intéressants, d'autres se confirment avec la première idée qu'il fallait le jeter aux poubelles, au pire, en faire un don à quelqu'un qui pourrait l'aimer.

Mon année 2013 débordait de disques, beaucoup trop de parutions, je ne pouvais tout simplement pas écouter la moitié de ce qui est sorti. Évidemment, j'en reçois des tonnes alors raison de plus de ne pas avoir de temps d'écouter quelque chose pour le simple fait d'écouter sans raison. Mais voici tout de même mes top 3 qui pourraient en décevoir quelques-uns ou faire l'effet contraire, mais sachez que ce n'est pas parce que vous n'êtes pas dans le top, que je n'aime pas ce que vous faites.


TOP 3 D'ALBUMS LOCAUX :

  1. «Nervous Wreck» de Dutch Nuggets. Impossible de passer à côté de la découverte, ô combien importante dans la vie d'un mélomane fini. C'est à travers ce disque que j'ai pu revive, quelques minutes, la vague punk rock des années 90'. Bien entendu, Belvedere serait bel et bien une influence remarquable dans leur musique. C'est rapide, mélodique, intense et accrocheur.
     
  2.  «Adversity» de Society's Ills. Bien plus mature musicalement et plus punché que le premier disque éponyme, ce disque de la formation montréalaise mérite infiniment bien plus d'écoute de la part des amateurs de punk rock. Ligne de basse subtilement attirante qui déborde parfois d'un doigté charmeur et rapide, sur des riffs bien distortionnés de la guitare, juste à point.

  3. «Raise 'Em All» du groupe Irish Moutarde. L'une des rares formations punk rock celtique québécoises, ayant sortie un disque aussi attirant qu'il soit. Track de batteries dans le plancher à fond la caisse, sur un punk rock ardent. On valse parfois dans la douceur des mélodies fêtardes digne d'un bon disque celtique qui se respecte. On peut dire qu'Irish Moutarde a joué souvent chez moi.
Mention honorable à l'album «Alternative to Metal» de mes amis The Matchup, je ne peux non plus passer sous le silence le disque «L'Histoire C'est Maintenant» des impressionnants Fortune Cookie Club et le EP «Whiskey» de Jerry Bullets, quel délice punk rock pour les oreilles et celui de Set It Back est lui aussi vraiment excellent.

TOP 3 D'ALBUMS INTERNATIONAUX:

  1. «Tales from the Last Generation» par Adrenalized. Les Espagnols ont su frapper dans le mille avec ce disque foudroyant d'un punk rock mélodique, technique et rapide. Les adeptes de Forus, IVS, Drunktank et même Mute seront favorablement enthousiastes à l'écoute du disque. Ironiquement, Étienne Dionne de Mute se retrouve vocalement sur «Crawling in the Ashes». Ils ont aussi de précieuses notes thrash, voire heavy métal et parfois quelques notions de punk hardcore savoureux.

  2. «Ontario» par F.O.D. Véritable punk rock belge très bien apprêté. Leur son est un gros mélange de Bad Religion, Green Day vraiment rafraîchissant et très divertissant. J'ai dévoré le disque plusieurs fois et je crois qu'il est loin le temps où je vais m'en départir tellement que c'est bon.

  3. «Perspectives & Objectives» d'Antillectual. J'avais adoré le précédent «Start from Scratch!» et j'ai donc voulu savoir ce qu'ils allaient sortir. Je n'ai pas trop été déçu, bien qu'il soit moins vif, mais toujours aussi pertinent et engagé textuellement, je n'ai pas eu le choix d'embarquer dans ce disque à fond. «Mother Supperior» est une pièce divine, elle baigne dans des mélodies d'haute finesse, c'est presque impossible de ne pas aimer.
Beaucoup d'autres albums auraient pu y trouver sa place, mais j'ai quand même voulu respecter le top 3 que j'avais demandé à mes collaborateurs sur La Punkerie. Ça n'a pas été du gâteau, loin de là, j'ai reçu plusieurs disques des États-Unis, de la France, la Belgique, de l'Espagne, de la Russie et même d'Italie, alors vous comprendrez que c'était un dur choix, mais mention honorable à l’album «Until the Wall» par Burning Lady, «Last Exit to Nowhere» de Straightaway.

TOP 3 DE SPECTACLES :

  1. Cigar acoustique + Cigar @ Music 4 Cancer Fest. Comment passer par-dessus le retour inattendu de ce groupe mythique et incroyable. Je venais de ravoir leur album en début d'année et, par miracle, ils ont choisi de venir jouer dans un endroit que je suis très familier. C’était une ambiance du tonnerre, beaucoup de monde et d'autres groupes tous aussi intenses, un moment magique et inoubliable, surtout la veille, à Blainville, avec Cigar acoustique, très intime, du beau.

  2. Me First and the Gimme Gimmes + A Wilhelm Scream + Mute @ Pouzza Fest 2013. Le Métropolis était bondé, j'étais vraiment trop plein de bouffe, l'ambiance était fébrile, mais quelle soirée extraordinaire. J'ai été déçu de ne pas voir Fat Mike à la basse pour Me First and the Gimme Gimmes, mais Melvin fut tout de même amusant. Le groupe était en forme, je revois encore dans ma tête cette soirée des milliers de fois, que du bon temps!

  3. Scorpios @ Petit Campus. Joey Cape, Jon Snodgrass et Brian Wahlstrom ont offert un bel hommage à Tony Sly parce que Scorpios était, à la base, formé du défunt musicien et des trois mentionnés précédemment. Ce fut une belle soirée, chargée d'émotions, avec une belle première partie Mike Moak (After the Fall) et même que Hugo Mudie s’est permis de chanter le temps d'un morceau avec Joey Cape, ce qui fut vraiment une belle surprise. J'adore les soirées acoustiques comme cela, j'en veux plus souvent.
Bien entendu les prestations de Mute au Music 4 Cancer Fest, le lancement du deuxième album des Matchup au Montécristo, Harriers au J-Fest 2013 et Get the Shot pendant le Desbouleaux, sont des événements qui auraient bel et bien leurs places au sein de mon top 3.

(Écrit par : Deslo)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire