NOS PLUS RÉCENTES CRITIQUES :

Off To Nowhere
Forus
Motorleague
Moovalya
Lagwagon

DeeCracks
DLD
Miracles
Planet Smashers
Not Scientists

dimanche, mars 04, 2012

Gutter Demons : Critique de "Room 209"

Remontons en 2005, un 27 décembre, pendant un « Nowel Méga Fiable », j'ai décidé d'aller faire un tour pour voir la marchandise des groupes présents lors de cette soirée et j'ai fini par m’arrêter à celle d'Urban Aliens. À cette époque, leur guitariste Steven Henry travaillait aussi pour Pirates Records et il avait profité de l'occasion pour apporter un peu de marchandise du label pour en vendre.

J'ai donc pris les quelques dollars que j'avais en poche et je me suis acheté leur tout dernier album paru en 2005 « Room 209 », de la savoureuse formation montréalaise Gutter Demons. Je savais très bien que cet album existait depuis quelques mois déjà, puisque j'avais lu une entrevue du groupe dans BangBang format papier et à cette époque, il m'arrivait de voir des pubs ici et là.

Malgré mon intention de vouloir me procurer cet album, mon disquaire local ne l'avait pas dans sa banque de données, alors je n'avais pas pu le commander; en plus, Internet était beaucoup moins accessible qu'aujourd'hui. Tout ça a fait en sorte que j'ai dû attendre un peu avant de pouvoir me le procurer.

Cette formation qui est montée plus de 250 fois sur scène pour y présenter ses spectacles et ce à travers le Canada, l'Europe et les États-Unis a trois albums studios. Leur psychobilly a grandement aidé le genre à se faire connaitre à travers le Canada. Sans eux, nos groupes comme The Brains et The Creepshow n'en seraient surement pas rendus aussi loin.

Gutter Demons est fortement influencé de groupes typiquement psychobilly telle que Demented Are Go, The Meteors, Batmobile, Mad Sin, mais je crois que ce qui fait le charme de cette formation, c'est leur désir de pousser ça plus loin qu'un simple groupe de psychobilly.

Dès les premières notes on se rend compte que cet album sera un délice du début à la fin, le groupe a fait beaucoup de progrès depuis leur précédent album « Enter the Demons », beaucoup plus travaillé musicalement, un peu moins rapide, un peu moins punk même.

Treize chansons dont une réinterprétation de la chanson « Pauvre Martin », originalement écrite par Georges Brassens pour lequel le groupe fit un vidéoclip. Oubliez les clichés du psychobilly de zombie ou encore de loups-garous. Gutter Demons va plus loin encore et nous compte des histoires qui pourraient vous faire faire des cauchemars la nuit, à vous en donner une peur bleue.

J'ai eu la chance d'écouter cet album à maintes reprises au cours des années qui ont suivi et je peux dire que l'album « Room 209 » est selon moi, le meilleur disque de psychobilly du Québec que j'ai eu la chance d'écouter et d'acheter au cours de ma vie. Je le conseille fortement à tout le monde, à tous les amateurs du genre musical ou non, il est presque impossible de pas tomber en amour avec cette formation.

Malgré le fait que j'ignore qui est le créateur de la pochette du disque, j'adore son travail, rien d'ultra compliqué à mon avis, mais très représentatif de l'album. Je ne crois pas qu'il y aurait eu mieux, des scènes de crime, une clé de la chambre 209 et du sang... j'adore!


Espérons une édition en format vinyle de cet album un jour où un simple retour du groupe, le temps d'une soirée sur scène; ce serait vraiment apprécié, malgré le fait que j'ai eu la chance des voir quelquefois au cours de leur carrière, dont à leurs deux derniers spectacles, un moment que n'oublierai jamais! C'est toujours plate la mort d'un groupe, mais si magique en même temps d'assister à des moments comme ça. Sans compter le plaisir d'habiter en région éloignée et d'avoir affronté une tempête de neige lors de mon voyage pour me rendre à leur spectacle à Montréal!

(Écrit par : Zömbie Antoine)

LIENS DES SITES :
Site Web : Thegutterdemons.com
Facebook:Facebook.com/thegutterdemons

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire