NOS PLUS RÉCENTES CRITIQUES :

Off To Nowhere
Forus
Motorleague
Moovalya
Lagwagon

DeeCracks
DLD
Miracles
Planet Smashers
Not Scientists

mercredi, juillet 11, 2012

Mörse : Critique du EP.

Il n'y a pas si longtemps de ça, Deslo m’a fait connaître une formation française de punk hardcore/crust vraiment excellente et j’ai nommé Mörse. Je n’avais entendu depuis qu’un seul extrait soit la pièce « Sous terre »  et regardé leur excellent vidéoclip pour le titre « détérioration du langage » et j’avais vraiment apprécié. J’attendais impatiemment un LP mais je dois me contenter d’un EP de 3 chansons.



Avec sa petite touche de Rock n’ Roll, la « vibe » de cette jeune formation est excellente et vous ne devriez pas passer à côté sans en faire l’écoute. Ceci étant dit, ce fameux EP de 3 chansons m’est arrivé dans les mains de façon inattendue et j’en suis plus que ravi. Mörse ça déchire mon pote!

Leur Bandcamp nous indique que le tout est sorti le 6 avril 2012 et c’est un vrai petit bijou de EP. Si vous êtes amateur de punk/hardcore, précipitez-vous ! Vous ne pourrez pas être déçu sinon que de par sa trop courte durée.

Je sais cependant, et j’ignore toujours pourquoi, qu’ici, au Québec, dans le milieu underground, la musique francophone à de la difficulté à se faire apprécier sous prétexte que l’on n’aime pas entendre quelqu’un chanté en français mais qu’on préfère plutôt entendre la langue de Shakespeare, que ça « sonne » mieux semblerait-il. Pour ma part, je m’en fiche éperdument… Tant que j’aime ça, ça va. Par contre, si c’est votre cas, ne vous accrochez pas à ce détail puisque vous ne verrez aucune différence dans le chant de Mörse. Vous n’avez donc aucunes raisons de vous rebutez à aller voir de quoi il en retourne avec ce groupe extrêmement prometteur.

Pour ce qui est du sujet principal, soit le EP, il commence vraiment sur une note entraînante avec la pièce « le bannissement ». Un « riff » de guitare qui vous fait hoché de la tête aussitôt, un roulement de tambour et puis d’un seul coup, on est plongé dans la dynamique de ce quatuor de la région de Lille (France).

Un vocal enragé et convaincant soutenu par un tempo typique à ce style de musique, puis environ au milieu de la pièce, on monte la cadence d’un cran pour nous rappeler que le punk/hardcore ça tend à vouloir tout arracher et qu’il n’a rien de mieux qu’une finale qui donne envie d’hurler notre rage avec le band. Une excellente chanson qui débute un excellent EP.

L’intro du deuxième titre qui nous est offert sur ce EP, « Pour que préside l’effroi », est tout ce qui fait le petit côté Rock n’ Roll de Mörse que j’apprécie vraiment et qui s’intègre parfaitement à l’ambiance. Tout comme « Le bannissement », le tempo ravageur revient nous frappé au milieu de la pièce pour nous ramener sur le « riff » du début avant de nous laisser complètement à bout de souffle. Je n’arrête pas d’écouter cette chanson. Du pur bonbon pour mes oreilles.

La troisième pièce, « Sous terre » est définitivement ma préféré des trois et peut-être aussi celle qui est la plus élaboré musicalement. Bien qu’elle commence en détruisant tout sur son passage, Morse on ajouté un peu plus de mélodie et se permet même d’effectuer une partie moins crié, plus « smooth » si je peux dire, qui est vraiment très bien exécuté. Mais ce qui me plait encore plus sur ce titre est la finale qui extrêmement simple mais tellement efficace.

J’adore quand un groupe réussi à créer une ambiance mélodique avec le strict minimum. J’ai toujours cru que le talent se voyait à la façon qu’on utilise le moins de fioritures possibles pour arriver à ses fins. Mörse viens donc ajouté des petites notes qui font toute la différence et qui nous laisse seulement avec le goût d’entendre encore plus de leur matériel puisque, malheureusement, c’est ici que se termine le EP.

J’écoute ce EP en boucle depuis une bonne semaine et je ne me lasse tout simplement pas et pour tout dire, je le trouve meilleure écoute après écoute. Morse on un potentiel incroyable pour se tailler une place de choix dans la scène hardcore et je leur souhaite bon succès!

Au final, ce mini album de 3 titres reste un excellent début pour cette formation et j’attends avec fébrilité un LP et, qui sait, peut-être nous visiterons t-il le Canada prochainement!

(Écrit par : Coeur Noir )



LIENS DES SITES :
Bandcamp : Morsereigns.bandcamp.com
Facebook : Facebook.com/morsereigns
Tumblr : Morsereigns.tumblr.com

1 commentaire:

  1. Merci pour l'article !
    Voici le shop sur bigcartel de notre label si jamais ça intéresse qq1 : http://www.eastrainrec.bigcartel.com/

    RépondreSupprimer