NOS PLUS RÉCENTES CRITIQUES :

Off To Nowhere
Forus
Motorleague
Moovalya
Lagwagon

DeeCracks
DLD
Miracles
Planet Smashers
Not Scientists

mercredi, septembre 26, 2012

Gallows : Plus présent que jamais.

Pour vous remettre en contexte, c'est l'été dernier que Frank Carter, le chanteur et fondateur de Gallows a quitté pour fonder Pure Love. Au remplacement c'est Wade Mcneil qui a ramassé le micro tout juste après la séparation de son groupe Alexisonfire.

Pour plusieurs personnes dont, moi-même, la déception a été grande. On ne comprenait pas comment Wade pourrait remplacer une voix aussi puissante que celle de Frank auprès de Gallows.

Seulement voilà, il faut se l'avouer Gallows à bien reprit de ses forces avec ce troisième disque intitulé « Gallows ». le nouveau chanteur du groupe avait déjà fait un bon progrès vocal entre la première version de « True Colours » et celle qui apparaît sur l'EP « Death Is Birth ». Cette fois-ci, l'amélioration de la voix est énorme et se compare à la puissance de Frank, mais quelques tons plus près des graves.
Du côté instrumental, là encore une fois, Gallows a bien démontré que le groupe n'était pas issu que de l'inspiration de Franck, mais aussi des quatre autres membres de la formation. Ils ont en effet affiché avec ce dernier album un véritable retour aux sources. On a droit à ces notes de guitare grasse et « désaccordé » qui était peu ou pas présente dans le disque précédant « Grey Britain » mais qui avait tant fait leur renommé dans « Orchestra of Wolves ». ils ont également laissé de côté les introductions instrumentales classiques, mais garde ce côté aussi sombre et pesant que dans le dernier album.

Le résultat? Un véritable hybride entre leurs deux premières œuvres avec une ambiance solide, puissante et brutale comme seule Gallows a pu le faire jusqu'à maintenant. Tout cela étalés sur onze titres qui sont aussi intéressants les uns que les autres.

Mais outre que de faire le fantassin derrière le micro, on voit bien que la nouvelle voix de Gallows, Wade, a mis du sien dans l'album. On peut notamment entendre ces efforts sur les deux dernières compositions « Cult of Mary » et « Cross of Lorraine » avec des guitares (dans les couplets de « Cult of Mary ») et un chant (dans les refrains de « Cross of Lorraine ») ressemblant par moments aux sonorités d'alexisonfire dans leurs deux derniers albums. Mais détrompez-vous ces sont sensibles qu'aux fines oreilles n'y change rien et reste le sa global et du Gallows. Et sans l'ombre d'un doute.

Enfin pour m'a par « Gallows » annonce un grand retour en force du groupe. Et est sans contre dit le meilleur disque punk hardcore paru en 2012 jusqu'à maintenant.

Vous pouvez écouter presque tout l'album en streaming sousle lien suivant, et acheter une copie numérique via Itunes ou bien le commanderen copie physique en vinyl ou CD via le site de Bridge 9 Records juste ici. Pour les intéressés, il est à noter qu'il seront en spectacle le 6 novembre à la Sala Rossa de Montréal.

(Écrit par : Bidule)



LIENS DES SITES :
Site Web : Gallows.co.uk
Facebook : Facebook.com/gallows

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire