NOS PLUS RÉCENTES CRITIQUES :

Off To Nowhere
Forus
Motorleague
Moovalya
Lagwagon

DeeCracks
DLD
Miracles
Planet Smashers
Not Scientists

jeudi, avril 18, 2013

Action Sédition : Critique de «Rapport de Force».

«Rapport de force» d'Action Sédition est sorti en décembre 2012 et cette critique devait suivre la sortie de peu, mais disons que j'ai eu le luxe de pouvoir prendre un peu de recul. Si la première écoute m'avait agréablement surpris, la première deuxième écoute ne m'a pas déçu non plus!


Action Sédition est un groupe punk/oi libertaire, quelque part entre le street punk et la chanson révolutionnaire française. Dans la dernière année, ils ont fait énormément de shows à Montréal et ailleurs en province. Cette présence n'est d'ailleurs pas passée inaperçue et l'album s'est même hissé dans le palmarès hebdomadaire top 30 de CHRY, la radio étudiante de l'Université York, à Toronto! (Merci à l'émission Sous Pression qui y joue du punk rock francophone....)

Le groupe se démarque entre autres par le jeu entre voix masculine et féminine, chose encore trop rare dans la scène, et par les nombreux chœurs qui ponctuent pratiquement toutes les chansons. Il faut aussi mentionner la très belle pochette et le livret avec photos et paroles complètes (quelques chansons sont aussi traduites en anglais et en espagnol sur le site bandcamp). Bref, le groupe ne fait pas les choses à moitié.

La première chanson, « Soeurs d'arme », concerne la difficile place des femmes dans la scène et dans la vie de tous les jours (« vous avez toute ma confiance » me semble une parole très bien choisie) et son introduction parlée ne peut être plus claire quant à la mission d'Action Sédition : leurs messages ne peuvent être ignorés. Des huit chansons, plusieurs titres rendent d'ailleurs leur sujet explicite. « Prisonniers politiques » aborde la nécessaire solidarité des militants et militantes avec les gens emprisonnés pour leurs actions politiques, « No You Can't » parle de la militance au-delà de la supercherie électorale et « L'exploiteur », de l'impact du capitalisme sur les travailleurs et travailleuses.

Certaines chansons se démarquent toutefois par leur approche lyrique où le message est moins à l'avant-plan et laisse place à une prise de parole plus personnelle, plus « Empowering », voire plus émotionnelle. Ainsi, « Instinct de survie », avec son bridge western, et « Mémoire brisée », tout en parlant au « je », font bien sentir le besoin d'unité et de camaraderie. « Comptez sur moi » termine très bien le disque. Un 'sing-along' de mobilisation dont Action Sédition a la recette.

L'avant-dernière chanson, « Grogne populaire », m'amène à être plus critique. Avec ses échanges de voix et son refrain très accrocheur, la chanson est tout à fait réussie, mais le groupe nous a déjà démontré qu'il pouvait être plus « tight ». Évidemment, comme c'est un premier disque, les aspects qui peuvent être améliorés (tant dans l'enregistrement que dans la performance et la composition) sont rapidement pardonnés. J'ai eu la chance de voir le groupe souvent et chacune de ses performances était meilleure que la précédente. Comme il est en mode composition, je suis impatient d'entendre les nouvelles chansons sur scène et, qui sait, peut-être bientôt enregistrées!

(Écrit par : FrankScrap)

LIENS DES SITES :
BandCamp : Actionsedition.bandcamp.com
Myspace : Myspace.com/actionsedition

Facebook : Facebook.com/actionsedition

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire