NOS PLUS RÉCENTES CRITIQUES :

Off To Nowhere
Forus
Motorleague
Moovalya
Lagwagon

DeeCracks
DLD
Miracles
Planet Smashers
Not Scientists

vendredi, avril 19, 2013

Archers and Arrows : Critique «Alone Together».

Archers and Arrows est une formation de la Suisse aux notions diversifiées de punk mélodique, d'un ton pop savoureusement bien mélangé à un son indie rock étonnant. Après nous avoir offert un premier EP éponyme en 2010, le groupe nous revient donc avec un trépidant premier album intitulé « Alone Together ».

Que retenir de ce premier opus? D’abord, la structure musicale divinement remarquable par ses habiles mélodies enivrantes, et ensuite, le renouveau constant sur chacune des dix pièces de l'album, qui ne présente aucune répétition, contrairement à trop de groupes qui gardent le même genre de riff tout au long d’un album, ce qui devient cliché. Archers and Arrows est très loin de ça et soigne chaque tranche de mélodie distinctive et parfaitement maîtrisée, ce qui fait leur force.

« Alone Together » déclenche une large prise de conscience impressionnante et vous ouvrira les horizons sur le côté musical que l'on appelle indie, d'une façon captivante. Les harmonies vocales triomphent et impressionnent au plus haut niveau; elles sont contagieuse, parfois émotives, sans trop déborder, elles filent le parfait mariage avec chaque élément ambiant du disque, mais surtout avec les saisissantes mélodies de guitare. Il est même possible que l'atmosphère globale que dégage ce disque vous détende à certains moments, comme dans les titres « My Own God » et « Sing in the Wind ».

On découvre le côté acoustique du groupe en introduction de l'excellente pièce « Danse Macabre », qui garde quand même une sensation de lourdeur avec les rythmes de la batterie. On décèle aussi une chanteuse dans le titre « Emergency » qui rend agréable l'écoute et qui rend facile la tâche d'accrocher à la pièce. De toutes façons, ils n'ont pas besoin d'une chanteuse dans chaque pièce pour nous faire accrocher à leur musique, car, qu'on se le dise, ils savent venir nous chercher dans chacune des pièces, et ce, d'une splendide façon, sans rien inventer, mais plutôt en colorant la facilité inégalable de cette œuvre.

Il est difficile d’établir des comparaisons musicales, mais nous pourrions dire qu'ils ont une minime ressemblance avec Further Seems Forever, Fairweather ou encore avec les québécois The Hunters, et plus particulièrement leur pièce « Van Party Forever », sans être très identique, ainsi que leurs deux titres instrumentaux « Blind River » et « Where I'm Never Coming Back To » de l'album « Promises ». L'album plaira à tout bon mélomane prêt à découvrir des façades indie punk. C'est un très bon achat sans hésitation!

(Écrit par : Deslo)


LIENS DES SITES : 
Facebook : Facebook.com/archersandarrows 
BandCamp : Archersandarrows.bandcamp.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire