NOS PLUS RÉCENTES CRITIQUES :

Off To Nowhere
Forus
Motorleague
Moovalya
Lagwagon

DeeCracks
DLD
Miracles
Planet Smashers
Not Scientists

mardi, juillet 16, 2013

Still Insane : Critique de «Never An Off».

Still Insane est une formation punk rock des plus sous-estimées dans la scène locale au Québec. Bien qu'il existe depuis quelques années (2006), le groupe n'est pas très connu des gens. Ceci est sûrement dû au fait qu'il n'a pas sorti beaucoup en dehors de la Vieille-Capitale pour faire des spectacles, Québec étant, bien entendu, l'endroit d'où ils sont issus. Je crois qu'avec ce premier album complet, les données vont changer!

Solide musicalement, «Never An Off» est sorti le 22 décembre 2012. Il fait partie de la grosse vague des albums qui nous replongent facilement dans le passé, l'époque où le punk rock californien était à son apogée, l'époque où le skatepunk régnait sur la planète entière. Bien sûr, le son des Still Insane a une petite touche de modernité qui agrémente leurs pièces de mélodies honnêtes et divertissantes. Puis, comme l'indique le titre de l'album «Never An Off», les morceaux ne s'arrêtent jamais. C'est joué dans le plancher rapidement, la switch à ON et on garde à peu près le même cap tout au long de ce formidable disque.

La voix particulière du chanteur Eric Dorval presque aiguë est authentique et rend bien hommage à la structure musicale de Still Insane. La voix est juste, bien incarnée et je trouve qu'elle a une minime ressemblance avec celle du défunt chanteur Phil Nelson de Digger et avec celle de Mark Adkins de Guttermouth. Sur l'opus, on y ajoute aussi parfois des choeurs vocaux sur certaines chansons («Invisible», «I'm Not Sorry», «We're Back», «Just Before Leaving» et «Ready to Fall») pour les rendre plus percutantes. Ce qui était bien vu, un choix judicieux qui va à merveille, ça ne déborde pas trop et c'est ce qui rend l’écoute agréable.

Toujours selon mon humble opinion, les meilleures chansons qui sortent facilement du lot des 11 titres sont «Alone», «Everything You Have», «San Andres», «Invisible» et immanquablement «Ready to Fall», simplement parce qu'elles viennent me chercher profondément par leurs textes et la structure musicale me semble quasi parfaite. Ce n'est pas que les autres pièces ne sont pas bonnes, bien au contraire, elles ont toutes un petit quelque chose de spécial, qui faut découvrir.

Je vous invite, bien entendu, à vous procurer l'album soit sur iTunes ou bien durant les spectacles auprès des groupes, et ils vous en remercieront bien plus que cette chère compagnie Apple. En même temps, acheter au spectacle, c'est les encourager directement, c'est plus chaleureux puisque vous pourrez sans doute jaser avec les membres du groupe. Donc, qu’est-ce que vous attendez, achetez-moi ça et sortez vos ghettoblaster du placard!

(Écrit par : Deslo)


LIENS DES SITES :
ReverbNation : Reverbnation.com/stillinsane
Myspace  : Myspace.com/stillinsaneqc
Facebook : Facebook.com/StillInsanePunkRock

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire