NOS PLUS RÉCENTES CRITIQUES :

Off To Nowhere
Forus
Motorleague
Moovalya
Lagwagon

DeeCracks
DLD
Miracles
Planet Smashers
Not Scientists

mercredi, avril 18, 2012

The Hunters : Critique de « Promises ».

Voilà que presque un an après l’enregistrement, l’album «Promises» de The Hunters sort et nous renverse tous tant que la passion et l’énergie se trouve au rendez-vous pour cette formation de Beauport qui éxiste depuis plus de six ans.

Il faut comprendre que voilà un an, la formation de Québec entrait en studio avec Hugo Mudie et Marc-André Beaudet (Sainte Catherine’s et Yesterday’s Ring) pour pondre leur deuxième album, Promises. Le groupe a toujours eu un parcours parsemé d’embûches mais cela n’a jamais arrêté nos chasseurs car ils sont née pour ça et la route est facile pour eux car ils le font pour les bonnes raisons.

Le groupe a sorti en 2006 un EP intitulé « Losing Control », un EP anodin pour eux mais qui a changé la face du Punk-Rock au Québec. Je me rappelle mes chums de 25 – 26 ans (10 ans plus vieux que les Hunters) qui m’appellaient pour me dire : « Bed, man, as-tu entendu Freakish Young Dream? C’est digne des grands groupes de ce monde, ça me renverse.». J’étais par terre, j’avais toujours rêvé de découvrir une formation qui venait de mon coin et voilà que mon rêve se réalise avec The Hunters. Tout le monde en parle et capote sur leur talent, leurs chansons rapides et leur détermination qui se ressent en spectacle ont toujours appuyé mon opinion.

Par la suite, cette formation animale sort leur premier album sur une étiquette indépendante à leur frais en 2008 l’album Dissent Last, une réussite totale qui ne déçoit pas. Rappelons qu’à cette époque, la formation comprend Doum Ters au chant, Will au drum, Raph Ters à la basse et back vocal et Alexandre Hébert-Vincent (Kiss) à la guitare. Les tournées en Ontario et au Québec s’enchaînent à une vitesse fulgurante et le groupe s’essouffle un peu, Kiss annonce alors ses intentions de quitter la formation avant de rentrer en studio pour la suite de Dissent Last.

C’est Danahé Rousseau-Côté de la formation Batts (Basterds At the Tattoo Shop) qui remplace Kiss pour entrer en studio et enregistrer l’opus qui déterminera l’avenir de cette excellente formation de Québec.

L'album « Promises » voit le jour le 2 avril 2012 sur l’étiquette Union Stomp label, le label à Matt Collyer des Planet Smashers, un label d’envergure qui se porte à merveille. Il faut comprendre que la formation tente de se faire signer par ce label depuis 2006 et vu leur jeune âge à leurs débuts, un manque de crédibilité leur a fait manquer la signature avec le label de Montréal mais avec la détermination qui fait le succès du groupe, ils finissent par avoir l’attention de Stomp et sont finalement signés pour la sortie du nouvel album « Promises ».

Avec l’appui de Hugo Mudie et de Matt Collyer (The Planet Smashers) gageons que nos Hunters iront au bout de leur objectif et iront surement beaucoup plus loin encore car ils savent comment marche le monde de la musique en 2012. Ils s’amusent sur scène et sa transparait, les gens veulent avoir autant de plaisir qu’eux et sa finit que tout le monde trip sa vie sur le show. C’est une formation qui ne déçoit jamais et qui offre toujours quelque chose de nouveau et d’authentique. Ils ne sont pas la saveur du moment, ils sont la solution pour l’avenir du punk rock, ils possèdent leur propre son et offrent quelque chose d’original et de différent.

Je vous conseil donc d’allez vous chercher l’album « Promises » sortie le 2 avril dernier sur Union Stomp Label à un prix vraiment modique. Je vous rappel qu’ils seront en spectacle ce vendredi à Québec (20 avril, 20h, 25$) au Théâtre Petit Champlain et qu’il ne reste que quelques billets (peut-être sold-out lorsque vous lisez ses lignes, allez voir sur le site officiel du théâtre Petit-Champlain).

Je suis fière de les suivre depuis leur début en 2006 et d’avoir développé une amitié intense avec ce groupe qui, comme je l’ai dit, n’offre pas dans la déception. Ils sont des guerriers prêts à tout pour réussir et se faire entendre, leurs paroles profondes qui ne font pas dans la facilité offrent une fenêtre à nos émotions dont nous avons tant de difficulté à partager. On est loin des groupes qui ne parlent que de pot et de bière et s’envoyer en l’air. The Hunters offrent dans l’humanité, la passion et la détermination, rien à voir avec la médiocrité qui domine notre société contemporaine.

Ils ne sont pas des chochottes pour autant, ils savent faire le party intense et savent foirer dans le sens du monde mais ils savent offrir un produit d’envergure fait intelligemment. La preuve que ce groupe est intelligent, ils se sont entourés des meilleurs pour créer cet album, du monde qui savent comprendre l’artiste avec lequel ils travaillent et qui savent faire des compromis pour offrir un travail d’excellence.

Cet album est un travail d’équipe, plusieurs personnes y ont mit leur contribution et j’aime rêver que moi aussi, à quelque part, j’ai fait une différence dans leur succès. Mais peu importe, ce qui compte, c’est leur satisfaction personnelle et la-dessus, cet album est une réussite totale. Ils en sont fiers et ont hâte de vous le partager.

Soyez prêts pour la vague The Hunters cette été car ils seront, entre autres, au Pouzza Fest le vendredi 18 mai 2012 et au festival Rockfest à Montebello les 15 et 16 juin prochains! Je vous rappelle encore une fois qu’ils feront la tournée d’adieu avec nos héros The Sainte Catherines qui s’arrêtera le vendredi 20 avril prochain au théâtre Le Petit Champlain.
"Le vinaigre balsamique c'est le genre d'affaire qu'on lit partout mais qu'on voit jamais" - Words of wisdom de Dominic Pelletier.
(Écrit par : Dj Punkassbed)




MEMBRES :
Dominic Pelletier
Danahé Rousseau-Côté
Raphaël Potvin
William Duguay-Drouin

LIENS DES SITES :
Site Web : Thehuntersmusic.com
Myspace : Myspace.com/thehunters

Bandcamp : Thehunters.bandcamp.com
Facebook : Facebook.com/pages/The-Hunters/318059746205

1 commentaire: