NOS PLUS RÉCENTES CRITIQUES :

Off To Nowhere
Forus
Motorleague
Moovalya
Lagwagon

DeeCracks
DLD
Miracles
Planet Smashers
Not Scientists

mardi, février 18, 2014

Teenage Bottlerocket : Chronique «A-Bomb».

J'avais une véritable envie depuis un moment d'écrire quelques lignes sur la réédition du EP «A-Bomb» de Teenage Bottlerocket. Je n'avais pas trop le temps de m'y attarder, mais puisque j'ai reçu une copie de la part de HaHaHa Cool! Records, je me suis dit qu'il fallait prendre le temps. D'autant plus que cette galette ne compte que quatre chansons balancées dans votre face rapidement.

Bon, pour ceux qui ne le savent pas, Teenage Bottlerocket fut formé à Laramie dans le Wyoming par les frère Carlisle au début des années 2000, après de nombreuses dissolutions de différents groupes dans lesquels ils ont joué. Il faut savoir qu'au début les deux frères formaient un trio avec Zach Doe à la guitare et le résultat de cette union fut immortalisé sur un premier enregistrement qui est évidemment «A-Bomb».

Ce premier EP sorti chez One Legged Pup Records limité à 600 copies de vinyle (250 blancs, 200 rouges et 200 bleus). Onze années plus tard, Lost Cat Records et HaHaHa Cool! Records rééditent avec un plus grand pressage, soit un total de 1 000 copies a vu le jour en 2013 (700 copies noires, 100 rouges, 100 bleues et 100 fluorescentes). La nouvelle édition a été remasteurisée et on lui a même fait une nouvelle pochette pour le plus grand plaisir des collectionneurs.

Malgré la courte durée, je suis obligé de dire que c'est rassasiant et, je vous l’assure, ce n'est pas obsolète puisque, bien entendu, certains groupes comme Masked Intruder, Chixdiggit, The Copyright
Pochette originale (2002)
comme beaucoup d'autres groupes incluant les Teenage, ont su réanimer la flamme que certains punk rockeurs d’autrefois qui raffolaient du pop punk sloppy, et ont su balancer rapidement à la gueule leur musique à la limite d'un son punk rock old school. Ce n'est pas le vinyle du siècle et il ne faut pas s'attendre à une révolution distinctive. Prenez par exemple «Goin Slow» : une simple pièce avec pratiquement deux accords, du simplisme pur, mais efficace.

Les vieux fans, comme les nouveaux adeptes du groupe, ne seront pas dépaysés pour autant, c'est quand même très représentatif des derniers disques du groupe, avec une tonalité un peu plus old school, mais pas trop. Enfin, procurez-vous le en version vinyle 7 pouces, si vous êtes collectionneur, sinon vous pouvez toujours encourager la distro de la Vieille-Capitale HaHaHa Cool! Records en achetant la version numérique sur BandCamp pour 3 petit dollars...

(Écrit par : Deslo)



LIENS DES SITES :
Site Web : Teenagebottlerocket.com

Facebook : Facebook.com/teenagebottlerocketofficial

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire